Compte Rendu Du Drame de Camélia

Le Drame de Camélia a eu lieu! Merci à tout les joueurs, orga, helpeurs et accueillants et maintenant, place au compte rendu!

Pour profiter pleinement de cette page, n’hésitez pas à relire le contexte!

Le Drame de Camélia [BG]

La 3ème planète du système Camélia se remettait tout juste d’un violant combat contre les traînards d’une flotte ruche Tyranide vaincue dans un secteur voisin.
Un vaisseau Xenos isolé s’était écrasé sur la planète dans un ultime effort, laissant échapper quelques milliers de créatures. Une bien piètre menace pour une planète martiale du Segmentum Solar, mais une catastrophe pour un monde colonial isolé.
Par chance, si aucun renfort impérial n’arriva à temps, le duc Armalite III venait de réorganiser les Forces planétaires en invitant les diverses maisons nobles locales à mettre leurs troupes en commun et les aliens purent ainsi être repoussés. Au prix de lourdes pertes.

La traque vigoureuse menée par la Force Commune, du nom donné à cette armée collective, aurait permis de venir à bout des derniers Tyrannides rentranché dans des zones difficile d’accès et éloigner le spectre de la guerre, si une nouvelle catastrophe ne s’était abattue.

La mort brutale du Duc Armalite III Thinkel et la disparition concomitante de sa fille et héritière ainsi que de la couronne ducale a fait beaucoup de mal à l’unité des Maisons Nobles déjà entachées de suspicions. Toutes s’accusaient mutuellement d’avoir trempé dans la disparition de l’un ou l’autre des ces éléments.

En l’absence de l’Héritière, chacune clama sa légitimité à prendre la régence, voire le trône. Les Claustres, qui se sentaient particulièrement lésés de la précédente succession, au nom du Droit D’Aînesse de la demi soeur d’Armalite, Eugénie.
Les Raspunzel le firent au nom de la Duchesse Mère Cassandra, issue de leurs rang.
Quant aux Loinbards, ils donnèrent asile à la Duchesse Jeanne, la mère de l’héritière et fille de leur propre dirigeant.

La situation continua a escalader au point que chaque maison rappela progressivement ses troupes jointes au sein de la Force Commune, la force de défense planétaire collective mise en place par Armalite et mobilisa ses milices.

Aucune des maisons n’avaient véritablement intérêts à provoquer une conflagration, et toutes restèrent sur la défensive, même si quelques escarmouches éclatèrent à Flores, la capitale.

La ville faisait peine à voir. Déjà touchée lors de l’attaque d’Albatork, elle avait également été victime de l’assaut Tyranide. Les créatures, échouées luttant pour leur survie, avaient tout simplement convergées vers la plus grande concentration de population et pris pied dans le quartier du Parc avant d’en être chassée par la Force Commune au prix de violents combats.

Mais les Malheurs de Camélia ne devaient pas s’arrêter à une simple guerre froide entre Maisons Nobles et le statut quo évolua brutalement à l’arrivée de nouveau protagonistes.

La Flotte Tau du 1st Kau’ui Fal’shia (Tau) était à la recherche d’une précédente expédition portée disparue. Son objectif premier était d’enquêter. Elle fut rapidement prise dans les combats au sol.

Le Kapitaine Frakâss (orks), Légendaire pirate ork de l’Asgarth était à la recherche du trésors du nom moins légendaire Korsair Albatork. Ce dernier avait fait un raid sur Camélia III et tout portait à croire que le rusé flibustier avait utilisé cette attaque comme couverture pour dissimuler son butin… Pour s’en emparer, Frakâss avait recruté la fine fleur des orks impliqué dans les guerres Hortensiennes.

Le Kapitaine Frakass

 

Fondant également sur la Planète comme la corruption sur l’érudit, Les chercheurs de Thy’ries (Egarés et Damnés) étaient une cabale menée par le sorcier Thousan Son éponyme et son fidèle second Gordon Ramses. Ramassis de Space Marines renégats tombés en poussière depuis longtemps, de cultistes dépravés et d’hommes-bêtes mutants, les chercheurs était venus avant tout pour s’approprier un maximum des connaissances qu’ils savaient abritées par cette planète au passé ancien.

Également attirée par les savoirs renfermés par la planète, l’expédition du Mago explorators Galeos.exe (Mechanicum count as Soeur de Bataille) se plaça en orbite au dessus du monde et envoya un fort parti de Skitaris, à la surface, pour s’emparer de tout les renseignements archivables possibles.

Inquiets de tout ce Ramdam, les Berb’hers de Camélia (Hommes Bêtes, count as orks sauvages) prirent les armes sous la direction du chef Bra’lik pour défendre leurs terres et la planète elle-même, de peur que les étrangers là ravage et qu’un nouveau pouvoir moins accommodant avec les peuples non-humains des terres sauvages n’émerge.

En savoir plus: Berb’hers de Camélia

Mais c’était sans compter l’arrivée en orbite de plusieurs flottes impériales, répondant pour la plupart à l’appel de détresse périmé concernant l’attaque Tyranide.

A bord de l’une d’entre elle, les 42ème aéroporté d’Alaris et le 8ème d’Artillerie Kolnovien (Garde Imperiale) pensaient livrer une campagne conventionnelle. C’était sans compter l’Inquisiteur Drakenhoff, qui réquisitionna plusieurs de leurs compagnie. Lui aussi était en quête du trésor d’Albatork…

La Compagnie du capitaine Antillius Rex (Spaces Marines), arrivée tout droit de Maccrage avait séparé ses forces entre éclaireurs, forces de ligne et forces de frappe Terminator. Le capitaine Antillius Rex comptait en premier lieu faire flotter haut la bannière des Ultramarines par ses exploits. La victoire stratégique suivrait d’elle même.

Enfin, une seconde flottille Astartes parue en orbite. Arborant les insignes révérés des Dark Angels (Dark Angel, codex 2006), et commença à envoyer des troupes au sol, en maintenant un flou plein de morgue sur ses objectifs exacts.

Les 5 Phases du conflits:

Drame de Camélia, Phase I

Drame de Camélia, Phase II

Drame de Camélia, Phase III

Le Drame de Camélia, Phase IV

Le Drame de Camélia, Phase V

Bilan Final

(Visited 110 times, 42 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *