Le Drame de Camélia Phase IV

 

Le Drame de Camélia, Phase IV

 

Alors que les combats entrent dans leur quatrième phase sur Camélia III, coup de théatre! Eveillé par le Ramdam en surface, une Dynastie Nécron sort de ses cryptes profondément enfouie sous la planète et se jette impitoyablement dans la mêlée, furieuse du Tumulte et des frappes orbitales qui ébranlent SON monde…

 

Mais elle n’est pas le seul nouveau belligérant. Le Clan BadMoons endogène sorte lui aussi de son enclave pour aller chercher la Bagarre! Les orks, jusque là contenu dans les terres sauvages ont bien constaté que ça frittait de partout et veulent leur part d’action, de gloire et de butin!

(C’est ça d’avoir un évent suffisamment souple pour intégrer un joueur en cours de route ^^)

Domaines Impériaux,
Cité de Flores.

Le 42ème Alaris est de retour à la capitale pour relever les Ultramarines.

Face à lui, les Berb’hers aussi sont de retour. Une fois de plus l’Humanité se dresse sur le chemin des Vils Xénos!

… A moins que ça ne soit les Amis de la Forêt qui tente de mettre fin à la folie destructrice de l’Impérium… Tout est affaire de point de vue…

Les Berb’hers ont sortit leurs plus terribles bêtes de guerres! Les féroces Cot’let sont en première ligne!

 

La bataille est un carnage. Malgré la relative fragilité des gardes par rapport à leurs adversaires précédents, ceux ci réussissent presque à bouter entièrement les Hommes bêtes hors de la ville, ces derniers réussissant malgré tout contester suffisamment longtemps le terrain pour protéger leur retraite et empêcher l’Imperium de Triompher totalement. Stratégiquement c’est une très belle plus value pour les forces expéditionnaires Impériale. Au mépris de tout autre objectif!

 

Un technoprêtre local chargé du précieux Savoir de la Légion Crusius qui accompagnait le Titan Orcania réussi à quitter la zone avec ses gardes du corps sans être inquiété.

Le parc, sous contrôle de la Garde Impériale.

 

Au milieu des ruines, les combats sont sanglant et si les humains triomphent, c’est au prix de lourdes pertes. Mais la vie des hommes ne coute pas grand chose…

 

Domaine Impériaux,
Abbaye en Ruine.

Les Boyz’ du Kapitaine Frakâss ont eux déserté la capitale après leur raid… Frakassant.

Les voici dans le secteur de l’Abbaye en ruine, toujours en quête du trésors d’Albatork. Mais face à eux apparait soudain une seconde armée ork! L’effondrement de la Force Commune et l’accaparement des troupes des maisons nobles à laissé un trou béant dans la défense des Domaines dont les Bad’Moons du cru se sont fait un plaisir de profiter pour ravager l’arrière pays!

Les deux Boss Orks tombent rapidement sur un accord:
« On peut s’arranger? »
« D’abord on s’tape »
« Oké. »

 

Mais le Boss Badmoon poursuit de glorieux Objectif et compte repartir lui aussi avec son trophée de chasse. Le voilà donc qui tombe à bras raccourci sur le poulet Camélien avec son escorte, parce que faut pas déconner.

Le reste de la bataille est une foire d’empoigne gigantesque ou les kikoups brandit dépassent de la mêlée pour s’abattre sur un crane, un membre, où les coups de feu fusent et se mêle au vrombissement des moteurs et aux explosions alors que le Korsaire essaye de se frayer un chemin vers son objectif…

 

Abbaye+Arbre+Rouge… Le trésors est peut être à quelque mètres! Heureusement le boss BadMoon est plus intéressé par la bagarre et la Gloire et ne fait pas attention aux deffmoons des Flibuztiers qui contournent la mêlée en passant par la ruine…

 

Il faut dire que la chasse au poulet l’avait entrainé un peu loin des opérations et un ruzé tir de gros flings Deathskull avait immobilisé son transport…

Stratégiquement, on vas pas se mentir, c’était pas très optimisé. Mais on allait pas laisser ce poulet s’en sortir non?

 

La Ruze paye et pendant que le boss jaune dézingue quelques véhicules livré en pâture pour le distraire, les Pirates prennent à revers l’ennemi, sortent in extremis Frakass de la mêlée qui lui a couté ses gardes du corps sortent les pelles, les Kikoups et les squigs fouisseurs et déterrent un lourd coffre! Le Trésors d’Albatork est à eux!

La prise en tenaille salutaire, juste au pied de l’arbre rouge!

Les deux camps orks se séparent bon ennemi. Si les Badmoons conservent leur maigres gains stratégiques pour eux Les Orks de L’Asgarth transmettent les leurs aux amis de la forêt. Ils ont ce pourquoi il sont venu et n’ont à déplorer que la perte du Kapitaine Main’Bass, tué en protégeant héroïquement Frakass dans la grande mélée… A moins que… Encore un sosie! Le véritable Main’bass est déjà entrain de faire chauffer les moteurs de La Vilaine! Il vas être temps de rembarquer!

Aukun des belligérant n’ayant ne serai ce qu’accordé un  regard aux Balises orbitales présente, les Dark Angels utilisent une fois de plus leurs flotte en faveur de la maison Claustre, favorisant ses troupes par des frappes ciblés, mais particulièrement douloureuses pour la planète.

Terres Soumises,
Désert du Romave.

La base 57 est au centre des attentions deux factions lourdement armées!

L’Explorator Galeos prétend investir les lieux pour empêcher quiconque d’utiliser les armes nucléaire alors que les Darks Angels, toujours encadré par le démon majeur qui as remplacé leur chef et escorté par quantités de troupes auxiliaires annoncent exactement la même chose. Qui croire?

Fermement accroché à la base grâce aux miliciens Claustres qui s’y sont infiltré et aux mercenaires des Cartes Noires qu’ils ont engagé pour l’occasion grâce à l’argent des Orks de l’Asgarth et qui s’y sont également infiltré, les Dark Angels repoussent les assauts mécanisé du Méchanicus lors de combat d’une rare violence. Personne ne prête attention au servitor perdu qui hère dans le désert. Il ne porte que les codes d’activation d’un Titan détruit alors que, dans la base, des armes nucléaires sont en jeu!

Quand la poussière retombe, les missiles dorment encore dans leurs silos. Les darks angels ont fait moisson de Gloire en abattant notamment les leader ennemis et les quelques positions qu’ils ont sécurisé renforcent encore une fois la maison Claustre. Le Méchanicus s’arroge quelques arpent de désert mais n’as pas dit son dernier mot…

Dans le désert, sans le moindre couvert, c’est le clash entre Skitarii et Space marines…

Alors que le mécanicum a presque triomphé au centre, fort le démon, des Terminators se matérialisent sur ses arrières!

Les mercenaires de la compagnie des cartes Noires, payées rubis sur l’ongle, repoussent l’ennemi.

 

Terres Soumises,
Glacier de l’Etoile Blanche.

Au soulagement des Amis de la Forêt et des habitants de la planète en général, personne ne vient s’en prendre à la couche de glace qui recouvre les poches de gaz dangereuse lors de cette phase. Des Yétis sont même aperçu…

 

Terres Sauvages,
La Grande Forêt.

En pleine expédition dans la Grande forêt, les Chercheurs de Thy’ries, qui comptent bien s’emparer du Savoir du Rocher Mystérieux, tombent sur un os…

Un os métallique! Les Nécrons Caméliens se sont extrait de leurs cryptes, et tombent sur les pilleurs de savoirs!

Les séides du dieu du changement se font proprement nettoyer par les Nécrons qui apportent sans un mot la contribution Stratégique de cette bataille aux Amis de La Forêt, dont ils rejoignent la coalition. « Vous savez combien ça coûte de déménager une Dynastie de planète? »
Mais les chaotiques n’ont pas sacrifié leurs troupes en vain. Le Savoir du Rocher Mystérieux est à eux! Quand au pauvre trappeur Ratskin qui aura pu donner l’avantage de ses renseignement de terrain à un belligérant, il as été tué dans les combats sans que personne ne le capture.

Les Destroyers Nécrons tombent sur les Tzaangor. Ces hommes bêtes là n’ont rien à faire chez eux!

 

Si martialement les fidèles de Tzeench sont largement défait, Le canon laser des suivants de Gordon Ramses réussi l’exploit de détruire le monolithe nécron.

 

 

Terres Sauvage,
Région Montagneuse.

La compagnie d’Antillius Rex est de retours sur son Terrain de chasse favori. Un Troll a été repéré dans la Montagne et le Capitaine compte bien ajouter sa tête à la Salle des Trophées de sa Compagnie, sur Maccrage!

Mais les Tau du 1st Kau’ui Fal’shia n’ont aucune intention de laisser le trophée aux Space Marine. Il faut dire que l’Ethéré qui les commandent à pris goût à la Gloire lui aussi depuis qu’il s’est emparé de la chroniqueuse de l’Administratum. Et à la chasse!

Ca tombe bien, Le Commandant Space Marine et l’Ethéré Tau font eux aussi de Glorieuses cibles et le premier à une revanche à prendre! Si ses scout ne lui ont pas ramené la chroniqueuse, il s’en occupera lui même avec ses frères de batailles!

Fumigènes et incendies de véhicules obscurcissent la vue des Tau…

 

Comme lors de leur dernier passage, les Ultramarines attirent avec leurs véhicules toute les taupes à tentacules du bled. L’une d’elle réussira même à occuper le dreagnouth Astartes pendant la majeure partie de l’affrontement! C’est presque comme si la nature se rangeait au coté des Xenos…
Quand à Antillius Rex en personne, il se détourne du Troll pour tenter d’arracher au leader des Tau deux choses utile a la Gloire de la Compagnie. Sa tête, déjà, et Lindesfarne, la Chroniqueuse que les Xenos ont soufflé à ses éclaireurs dans le désert du Romave.
Quand la poussière retombes, les gains militaires sont plus que maigres pour l’Imperium et les Amis de la Forêt. Malgré un combat épique, Même la Gloire échappe aux guerriers de l’Ultima Segmentum et seul les Tau feront grandir la leur grâce à une chronique bien sentie, écrite sous leur supervision directe…


La Mort de son escorte ne dissuade en rien le Capitaine Antillus Rex d’aller se frotter aux Tau pour récupérer la Chroniqueuse, dusse il être à un contre dix, tel un vrai héros de l’Imperium!

 

« On peu la garder? On l’appellerai Bob! »


Lindesfarne est au premières loges pour écrire le récit de ce combat épique. Malheureusement pour le Capitaine Ultramarine, même s’il sort vivant et debout de l’affrontement, il échoue à tuer l’éthéré et ses derniers gardes et c’est entre leurs mains qu’elle finira la bataille et sa chronique.

(Visited 98 times, 61 visits today)

2 commentaires sur “Le Drame de Camélia Phase IV

  1. Gwern dit:

    Les desseins de Drakenhoff pour cette phase IV étaient d’aller prêt de l’abbaye avec 1500 pts de piétons, et creuser méticuleusement sur toute la table pour trouver le trésor d’Albatork… Pas de chance au moment de choisir ma table, Les orks occupaient déjà le terrain.

    Mais cette partie qui s’annonçait comme une petite déception fut finalement un immense plaisir. J’ai pu profiter de la superbe armée de mon adversaire (encore une armée riche en conversions) ainsi que sa bonne humeur pour une partie où le sang a abondamment couler des deux côtés de la tables.

    Répondre
    1. pitaine dit:

      J’avoue que vu la masse de conscrits, l’opération de Terrassement tout azimut aurait été belle à voir!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *