[W40K] Y avait pas que des morilles dans la forêt, Boss !

Synopsis: Une menace proférée dans le camp Ork, avait annoncé « qu’il y avait un os dans la forêt ». Il allait donc falloir vérifier ça. Mais en attendant…

« Tôt en matinée, c’est là, que les morilles sont les meilleures, boss! »
5 Orks faisaient leur patrouille à dos de dInork raider, à la recherche d’un repas pour le soir « Hey, le meilleur coin, c’est la forêt si on veut ramener quekchose au clan, c’soir »!
« Humph, mais n’oubliez pas que si on est là, c’est parce kle boss il a dit « on nous rapport kilya des bruits étranges dans la forêt ».
« C’est vrai. Bon, on se remet en formation pour surveiller alors: l’éclaireur devant, le kitape après et les 3 derrières en renfort ».

Avant même de pénétrer dans la grande forêt rouge, le meilleur coin à morille on vous dit… un bruit se révèle bien dans un petit bosquet.
« Kivala? » lança l’ork éclaireur.
« C’est un braquage, tout le monde les mains levées » crièrent en coeur, 2 gobelins qui se révélaient du bosquet.

Sans s’inquiéter, les orks snobèrent les 2 gretchins et sortirent les Kitirent.
Les 2 grots étaient séchés avant même d’avoir finis de dire leurs noms.
« Mulder et Gorbi, jkrois que c’était chef ».
« Ouais ben faudrait pas qu’un paquet de 50 « Mulder et Gorbi » nous tombent dessus en forêt. Après on a de la couture à faire et j’aime pas ça. Allons vérifier ».

Un éclaireur rapporte qu’un autre bruit assez lourd, arrive de la forêt.
En position, les orks partent cerner la menace!
« Un gros sanglier!! Vla le repas pour ce soir! »
Un 1er ork vide son chargeur dessus sans succès. La bande cerne le gruik! Le repas du soir était assuré.

« On le mange pas pour midi? »
« Ah ben non, on va le ramener au camp. C’était sûrement ça les bruits étranges de la forêt. On va bien se marrer quand on va leur dire qu’il n’y avait pas besoin de renforts! »

Le groupe de 5 Goretboyz, enthousiastes, font leur travail jusqu’au bout et pénètre au coeur de la forêt rouge et prenant garde de ne pas se faire cerner. On ne sait jamais, une bande de gobelins pourraient leur tomber dessus. Ça met de l’ambiance à la chasse aux champignons.

« Halte là. K’est ce que c’est ça? »

« Oula c’est bleu, moi j’en bouffe pas de ça ».
« Toute façon, c’est pas nous qu’on l’a tué donc on en mange pas. On sait pas de Koi kil est mort ».
« Mais qu’est ce que c’est? C’est pas ça un Xenos? Ils disent que c’est horrible! »

Un des orks vide une salve sur le corps de la créature bleuâtre allongée au sol.
« Regardez, il a comme une armure et une arme fusionnée avec lui ».
Un nob s’approche mais se méfie. La créature feint peut-être la mort pour surprendre.
« Chacun à vos Kikoup! » Les 5 Goretboyz découpent la créature. Même les montures s’y mettent et commencent à le déchiqueter.

Pour des raisons climatiques, les orks devenus eco-responsables, ne firent pas de feu pour détruire le corps. Et repartent en murmurant: « C’est kil semblait drôlement malade pour être bleu comme ça ».

A ce moment là, surgirent 4 créatures bleues qui rôdaient comme un seul corps.
Et ça c’était vivant et nouveau!


L’un des 5 Goretboyz fut happé sans que les autres purent le sauver des griffes de ces nouvelles créatures.

« On connait rien d’elles. On doit prévenir le camp. Il nous faut des renforts.
Çà devait être ça … le bruit étrange ».

(fin de l’exploration et déploiement des orcs)

Les 4 Goretboyz restent en position avant du fait de leurs attaques rapides.

Rapportant leurs découvertes aux groupes d’orks, le raid repris et leur 1ère découverte fut… un champignon (capacité: +1 en force pour un ork).

Pendant que les orks chantaient « Gare aux mori-iiiiii-iiiiilleeeeeeeeees », un Nob cria « Beuuuuuuuuuar. alors, où kelles sont ces 4 créatures armées et qu’on connait pas? pour qu’on se connaisse. »

Les 4 GoretBoyz indiquèrent aux 3 groupes, composés de 18 orks dont un Nob avec pince et un gros fling, 6 orks dont 4 Kramers et Tripik le courageux puis 5 orks dont 1 Nob avec pince et 3 rockets… qu’ils « étaient là, là bas,….en lisière de forêt. Recouverts d’une armure et avec des armes comme intégrées dans leur corps. Et que ça, on connait pas ».

Un groupe se mit en progression vers un bosquet plus clairsemé à droite de la forêt rouge….et effectivement, un bruit, très lourd, lent et massif se fit entendre. Une masse énorme fit de l’ombre à tous les combattants sur cette zone:

« Keske c’est? un pangolin géant? »
« Waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaagh. Comptez-vous! A l’attaque »


17 orks tombèrent sur une paisible créature herbivore.
« Hein, que ça fera un bon repas pour ce soir, boss? »
« Humph. Pas besoin de se déplacer pour ce type de créature… On va nettoyer les 4 bestioles bleues armées puis on rentre au camp ».


Pendant ce temps, un squig…. se balade non loin, sur un terrain miné, par les orks.
Faudrait pas à ce qu’il se fasse exploser! Ca serait bien de pouvoir l’adopter!

Sur une autre zone de combat, un Nob survie à la créature bleue.
Chez les Goretboyz, ça se passe mal, un ork se fait dévorer face à 2 créatures bleues.
Les 3 cavaliers vinrent à bout d’la menace et le nob élimina des petits lézards bleus.


Rien ne va plus. En face, la menace se fait plus claire: des créatures bleues apparaissent de tout côté. 2 plutôt rapides sur le flanc droit, 2 vers le centre et qui tirent avec de l’acide et 3 autres plus petits également.

L’atmosphère s’alourdit et non loin de là où les orks ont éliminé la paisible créature herbivore, une immense créature équipée de longues pinces surgit.
La menace, la voilà. Glups!!!


Les oiseaux aux alentours volèrent en tout sens, emplirent le ciel avant même que les orks puissent lever les yeux voir l’étendue de la créature. Et là, c’était pas un pangolin herbivore.
Toute l’unité ork est toujours prête pour la guerre. Même le squig semblait vouloir être de la partie… et se mit à courir mais vers le champ de mine.



Tous les orks foncèrent sur l’immense créature et avec étonnement, elle tomba
immédiatement sous quelques coups.

Dubitatifs, les orks restent un temps à côté, le temps de nettoyer la zone.

Mais la menace se précise alors, telle une scène d’horreur de « Frankeinstork ».
La montagne bleu à pince, se lève.

« Mais boss, quand c’est mort, ça peut pas se revenir! »

Durant que cette unité ork tente de se positionner pour mettre à terre, l’immense créature à pince.. de l’autre côté, l’équipe de rocket avance et tire. Éliminant une créature de plus à chaque progression.


Les Krameurs en tuent 2 dans la forêt. Tripik courageux, à l’arrière, vide son chargeur sans succès. Et le Nob achève les petites créatures rampantes.

Les troupes se replacent pour faire face: à coup de rocket et de Kikoup, ils viennent à bout de cette invasion de créatures inconnues.


Le restant de l’unité Ork avec le Nob, re-tuent la grosse créature à pince.
Cette fois-ci, ils se déploient autour et attendent. Il y a eu beaucoup de pertes: « On lâche rien. On se redéploie autour. Fini les surprises ».

Alors que la position à l’ouest était parfaitement maitrisée, que les orks étaient parfaitement placés autour du corps la créature déjà tuée 2 fois… voilà que l’ombre massive se redressent à nouveau.

Elle se relève, lentement mais balaye en une fois les 3 orks restants, dont le Nob à pince énergétique… Cette fois-ci, il n’a pas eu le temps de « Clac Clac » avec sa pince énergétique.
Le coup est parti direct et la créature l’a planté net. Le camp Orc fêtera ce beau combat mais avec des braves en moins.

Le Squig montra les limites de son courage et repartit se cacher dans un bosquet.
Peut-être pour manger des morilles tranquille, désormais que la forêt était plus sûre?

***

ÉPILOGUE

Wanda a gardé sur le terrain: 78 pts unité Krameurs et moitié de point unité rock donc 62 points + 40 Pts pour avoir mangé la créature herbivore: 180 Pts.
Pitaine: n’a plus qu’1 créature à 168 Pts qui s’est relevé.
Sans gros écarts, la partie s’achève in extremis pour Pitaine par une égalité, car sa grosse créature s’est relevée au dernier tour, face à une unité d’orks.

Troupes Orks
5 Goretboyz (attaque rapide): cavalerie de Dinork Raider de 4 boyz et 1 Nob. Estimée à 102 points, pas comptée dans la partie.
Une unité de 17 orks avec un Nob à pince et un gros fling. 197 pts
Une unité de 6 orks dont 4 Krameurs et Tripik le courageux. 78 pts
Une unité de 5 orks dont 1 Nob avec pince et 3 rockets/Kasseurs de tanks. 123 pts
TOTAL 398 POINTS

Les PNJS de la zone
– Un orc guide à chapeau que je n’ai pas rencontré! Ce sera pour la prochaine, il est très chouette.
– 2 gobelins
– Un sanglier
– Squigs bouffeurs de mollets
– Un champignon


Nos remerciements à l’herbivore pour sa prestation « Godzilesque » et au Léosaure pour son rôle de coach dans la scène du « Pangolin qui se dresse de la végétation ».
Un oscar est en discussion…

« L’ork, on se retrouvera et si tu sors ton banjo, je les écouterai tes histoires de créatures dans la forêt. Dont celles qu’on a pas encore rencontrées. »

(Visited 38 times, 38 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *