Le Drame de Camélia, Phase V

Le Drame de Camélia, Phase V

Les affrontements sur Camélia baissent en intensité avec l’épuisement des Belligérants. Les maisons nobles sont encore des pouvoirs important. Les Thinkels, déjà, qui étaient la plus puissante des maisons avant le Conflit mais aussi les Claustres, qui grâce à l’appuie des « Darks Angels » on vu leurs position largement consolidée et renforcée. L’alliance des « Amis de la Forêt se défend bec et ongles et a réussi à ce stade à égaler, si ce n’est le contrôle indifférencié de l’Impérium maisons comprise, au moins celui des corps expéditionnaires Impériaux.

Quand aux Orks de l’Asgarth et aux Chercheurs de Thy’ries ils ont ce qu’ils sont venu chercher.

Mais tout est loin d’être joué.

 

Domaines Impériaux,
Cité de Flores.

Le vent balaye les rues abandonnés du quartier du parc. Des fidèles du Duc Armalite ont tenté d’évacuer son corps du Mausolé mais l’ont abandonné en pleine rue après une mauvaise rencontre. Pour autant, aucune armée ne s’est aventuré dans la capitale, bien trop occupée par d’autres objectifs…

On note quand même une balise impériale qui permettra à l’inquisiteur Drakenhoff de commanditer de nouveaux bombardement stratégique, sans aucune considération pour la planète…

 

Domaine Impériaux,
Abbaye en Ruine.

Les Badmoons semblent se plaire dans les Domaines et continuent de ravager l’arrière pays Camélien, au grand dramn des habitants impériaux.
Mais ils ne restent pas seul longtemps. L’armée Berb’hers, après sa retraite de la capitale s’y dirige afin d’y installer de nouvelles positions en terre impériale, mais aussi de désactiver la balise Dark Angel pour stopper les bombardements planétaires qu’elle permet.

Heureux de trouver de nouveau camarades de jeu, les Orks attaquent!

 

Surclassé, les berb’hers sont battu malgré tout leur courage. Mais ils réussissent à désactiver la balise honnie et leurs mercenaires Kroot parviennent à capturer le prisonnier d’une bande de Kidnappeurs qu’ils peuvent échanger contre une rançon. Les hommes bêtes impressionnent tellement les Badmoons par leur combativité, que le Big Boss de ceci décide d’offrir le territoire conquis aux Amis de la forêt.

Le « Tétran’kat » n’est pas aussi moderne que le Dreagnouth, mais cela nas pas empêché le premier de terrasser le second d’un magistral coup de queue.

Les Guerriers des clans Ber’bhers affrontent le Big Boss et ses Méganobz…

 

Terres Soumises,
Désert du Romave.

 

Nécrons et Adeptus Mecanicus s’affrontent dans le désert. Si de loin, cela ressemble à une image d’Epinal (Secteur Picturus, Segmentus Solar), les légions nécron ne sortent pas des sables pour empêcher les humains d’étudier des ruines mais bien pour sauvegarder une planète vivace de leurs actions.

 

 

Les serviteurs de l’Omnimessie sont balayé jusqu’au dernier par les vagues inexorables de guerriers sans âmes. Mais ils étaient prêt à donner leur vie pour leur objectif et, avant que le dernier d’entre eux ne trépasse, le Technomago réussi à introduire les codes d’accès dans les serveurs et à mener le Rituel de Purification par l’Atome. Au moment les nécrons se rendent maîtres du champs de bataille, les missiles intercontinantaux de l’Arsenal Camélien s’envolent lourdement pour s’en aller au loin frapper les ennemis du culte de la machine sur la planète.

 

Si leur phalange a été balayé et que les nécrons offrent une position de premier choix aux amis de la Forêt, la frappe Nucléaire opéré par le culte Mechanicus se montre extrêmement efficace et permet au Culte de la Machine de prendre un ascendant stratégique planétaire de premier ordre en anéantissant plusieurs armées menaçant leurs domaines.

 

Terres Soumises,
Glacier de l’Etoile Blanche.

Les Orks de Frakâss s’apprêtent à quitter la planète comme ils sont arrivés: Comme des Voleurs et par le Glacier de l’Etoile Blanche. D’ailleurs, y’a une petite barre de Carburant Isotropique qui y traine encore et ça vaut du pognon. Et puis ça fait plaisir aux amis de la forêt qui s’inquiètent que quelqu’un y tire encore à l’artillerie là bas ou une connerie du genre.

Seulement voilà, alors que la moitié de la horde et du pognon sont déjà retourné à bord, voici que l’arrière garde est prise à partit par l’Inquisiteur Drakenhoff qui ne compte pas laisser les orks s’en sortir à si bon compte…

Autant dire que les Yeti et le planétologue présent n’intéressent pas grand monde…

 

L’inquisiteur, qui as horreur de la demi-mesure s’est fait accompagner par une compagnie du 8ème Kolnovien et son artillerie lourde. On vous as parlé des poches de Gaz?

C’est la ruée sauvage des Orks sur la Garde et vers la liberté. Les pertes sont Cataclysmique et les Basilisk ravagent le glacier, occasionnant d’énorme dégât à la planète. Le Kapitaine Frâkass lui même, prudemment resté en arrière avec le coffre vas y gagner un obus en pleine poire et le record du monde saut en hauteur. Les peaux vertes vont tout tenter pour faire taire les pièces d’artilleries, surtout après avoir reçu un nouveau pot de vin des Berb’hers horrifié par la situation.

Quand la poussière retombe, les canons se sont tu, mais très tard. Les Orks maîtres du terrain, rembarquent avec leur butin. Mais avant, ils saisissent une dernière opportunité et vendent leurs derniers gains territoriaux aux Darks Angels qui règlent rubis sur l’ongle.

« Tout pirate qu’on soit, on en reste pas moins orks »

 


L’Inquisiteur Drakehoff et ses Acolytes n’hésite pas à charger eux même les peaux vertes alors que tout pète autours d’eux. Une véritable apocalypse de poche.

 

Les Terres Sauvage,
La Grande Forêt

On aurais pu croire que la grande forêt resterai en paix lors de la phase finale du conflit. Et que les Ultramarines du Capitaine Rex allaient revenir vers des zones plus civilisé afin d’y assoir la présence du corps expéditionnaire et de protéger les lignes de ravitaillement.

C’était sans compter Jean Charles.

Après s’être exclamé « Oh Paulo!  Oh le Beau! » Antillus Rex ordonne toute affaire cessante le déploiement de l’élite de ses Terminator pour ramener ce trophée sur Maccrage.

Les Chercheurs de Thy’ries qui s’apprêtaient à quitter la planète en toute discrétion virent débouler les guerriers bleus…

(Musique proposé par les joueurs eux même)

Les premiers à faire les frais d’une rencontre avec Jean Charles sont les scouts ultramarines envoyé en reconnaissance et qui finissent en casse-croute pour Mégaprédateur.

« Objectif Repéré! Il vient sur nous, je ARRRRRG. »

Mais rapidement, les Terminators Thousans Sons de Thy’ries sont aussi victime des attentions de la créature et seule la résistance exceptionnelle des armures tactiques dreadgnouth les sauvent de la mort… S’ils peuvent mourir…

Le Ultramarines et leur officier les rejoignent rapidement, profitant d’une faille dans le codex Astardes qui ne mentionne jamais noir sur blanc qu’il ne faut pas charger un Sauropode de 12 mètres avec des Terminators.

Les Fils de Maccrages arrachent leur trophées des mains de l’ennemi avant de balayer ce dernier et transmettre le contrôle de la zone « libéré » à l’Impérium.

Les séides du changement transmettrons les derniers avant postes forestiers qu’il leur reste aux amis de la forêt. Ils ont de toute façon ce qu’ils sont venu chercher et ne résistent pas à jouer un dernier tour à l’Imperium.

 

Terres Sauvage,
Région Montagneuse

Dans la Montagne se jouent des évènements majeurs pour le destin de Camélia…

La Fille Unique d’Armalite Thinkel, disparue la nuit de la Mort du Duc vient de refaire son apparition, accompagnée par un obscur porte flingue. Elle transporte sur elle une véritable fortune, mais c’est bien sa personne qui est la plus importante! Sa capture est aussi voire plus impactante à qui veut contrôler la planète qu’une victoire sur le champs de bataille. Et les « Darks Angels » on pris tout le monde de cours en envoyant une task force directement sur place. Mais le 1st Kau’ui Fal’shia ne l’entend pas de cette oreille. La princesse serai un atout de choix pour rallier des humains à la cause des amis de la forêt!

 

Après un combat épique, les Tau et Darks Angels se partagent le contrôle du terrain. L’Etéré commandant les premiers à travaillé à sa Gloire en tuant avec sa garde personnelle un Troll, une Taupe à Tentacule dont le corps profitera au scientifique de la caste de la Terre et même le démon majeur. Mais les second ont réussi à évacuer la princesse, encore une fois, pour le compte de la maison Claustre…

« Le chef humains est véritablement une étrange créature commandant… »

 

Les combats font rages…

 

La princesse et son amant tentent de s’enfuir, mais les Auxiliaires des Spaces Marines veillent…

 

La faune locale s’invite au combat!


La princesse emmené par les hommes de la Maison Claustre…

 

Suite à ces combats, La Force Dark Angel fonde le Dominion du Chaos Universel sur Camélia III à partir des Terres acheté aux Orks de l’Asgarth sur le Glacier.

(Visited 74 times, 50 visits today)

3 commentaires sur “Le Drame de Camélia, Phase V

  1. Main-Bâss de l'Asgarth dit:

    Que d’émotions, partie inoubliable, merci Gwern!

    …Signé: Kapitaine Frakâss, le vrai, reparti roussi dans sa korvette

    Répondre
  2. Gwern dit:

    La conclusion épique de la chasse au trésor opposant Frakâss et Drakenhoff…
    Dans une ambiance de fin du monde où les obus pleuvaient sur des orks beaucoup plus belliqueux qu’à notre première rencontre !

    Frakâss (ou une de ses doublures, enquête toujours en cours) à fini sous un obus au dernier tour impérial (juste avant que les orks ne fasse définitivement taire le dernier basilisk). Une partie qui est passée en deux tours de partie de tir au pigeon à mêlée sanglante pour défendre l’artillerie kolnovienne…

    Cette partie (et celle dans le désert) nous aura aussi rappeler à tous la puissance d’une simple couverture comme tapis de jeu… Quelque chose que, j’ai l’impression, beaucoup de pratiquant de notre beau hobby ont oublié avec le temps…

    J’attends la conclusion (et éventuellement article sur un résultat plus comptable que narratif) avec impatience.
    Encore merci pour ce super weekend et si d’autres évènements en V4 se profilent, personnellement, sauf imprévu je suis toujours chaud pour participer !

    Répondre
    1. pitaine dit:

      C’était une joie de t’avoir! Merci encore de ta présence et de ta contribution, puisque tu détient les records du prêt de matériel le plus volumineux et du joueur venu du plus loin!
      Et si je réorganise un truc pareil, ce sera un plaisir de t’y revoir!
      La conclusion est en ligne, assez narrative (on ne se refait pas) mais le bilan comptable est globalement fournis avec 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *