Pions objectifs personnalisés

Récapitulatif des Pions objectifs personnalisés.

Pour mémoire, à chaque partie, vous pouvez décider de déployer un et un seul de ces pions de votre choix avec votre armée, pour peu que vous l’ayez modélisé. Vous pouvez changer de pion à chaque partie si ça vous chante.

Ce récapitulatif reprend mot pour mot ce qui est indiqué dans les autres sections pour référence rapide.

 

Objectif personnalisé: Camp de Fourrageurs

Hormis des biens de valeurs identifiés et arrachés par des opérations commando, il est tout à fait possible de lâcher des soudards dans les campagnes afin de piller les cadavres, réquisitionner les animaux de ferme, miner des ressources intéressantes, ramasser des plantes rares ou racketter la population. On ne trouve pas toujours grand chose d’intéressant, mais ça peut se révéler être une activité rentable pour financer l’effort de guerre ou simplement s’enrichir.

Modélisme: Votre camp de fourrageur doit ressembler à un point de ralliement ou vos pillards pourront ramener, stocker temporairement et éventuellement inventorier le butin. Il doit tenir sur un socle d’au moins 40mm de large et pourrait par exemple prendre la forme d’une tente dégoulinante de matos volé, un bureau d’enregistrement de réquisitions, un tas de sacs débordant d’argenterie, parc à otages…

Règles: Votre camp de fourrageurs  doit être placé dans votre quart de table avant de déployer vos figurines. A chaque tour, n’importe laquelle de vos unités non engagée au corps à corps peut renoncer à jouer son tour pour fourrager. Lancez un dé. Sur un 6, placez un marqueur richesse dans votre camps de fourrageur.
Plusieurs unités peuvent fourrager en même temps.
A la fin de la partie, la richesse contenue dans le camp de fourrageurs revient au joueur disposant d’une unité opérationnelle dans un rayon de 6ps du camps, à condition que son adversaire n’ait pas d’unité opérationnelle dans ce rayon.
Si aucun joueur ne peut revendiquer le camp, son contenu est perdu…

 

Pion Objectif personnalisé: Bannière

Zegema est un monde comme tout les autres: On peu y acquérir la gloire au combat.
Et parmi les actions glorieuses, il en est une qui ne se démode jamais: Planter sa bannière sur les terres de l’ennemi et lui prendre la sienne!

Modélisme: Votre bannière doit tenir sur un socle de 25mm. Il doit présenter l’emblème de votre faction ou en tout cas indiquer clairement son allégeance et avoir l’air transportable par un fantassin. Et claquer un Minimum. C’est de Gloire qu’il est question!

Règles: La bannière est déployée avec l’une de vos unités d’infanterie lors du déploiement. Placez simplement la bannière au sein de l’unité quand vous posez cette dernière sur la table. Pour planter une bannière, une unité doit renoncer à sa phase de mouvement. Une fois plantée, une bannière reste sur place, sauf si elle est ramassée selon les règles habituelles pour les objets meuble.
Si, sans être plantée, l’unité qui la transporte est détruire, la bannière tombe au sol (et peut également être ramassée) ou en possession de l’ennemi en cas de corps à corps.

A la fin de la partie, si votre bannière est plantée, elle vous rapporte:
1 point de gloire si elle se trouve dans votre quart de table de départ;
2 points de Gloire si elle se trouve dans un des quarts de table neutre;
3 Points de Gloire et 5 points de contrôle si elle se trouve dans le quart de table de départ de l’ennemi.
Perte d’1 point de Gloire si elle est en possession de l’ennemi.
Une armée finissant la partie en possession de la Bannière de son ennemi gagne 2 points de gloire.

 

Objectif personnalisé : Ravitaillement.

Contrôler le terrain et pousser des offensives nécessite une bonne logistique. Rapprocher le ravitaillement du front peut permettre un gain de temps important pour exploiter les percées et optimiser les défenses. Mais c’est un risque car en cas de revers, le ravitaillement pourrait profiter à l’ennemi…

Modélisme: Votre ravitaillement doit tenir sur une base d’au moins 30mm. Il peut s’agir d’armes, de munitions, de nourriture, de flyers de propagande, ou quoi que ce soit d’utile à l’effort de guerre et que vos troupes trouveront pratique d’avoir à portée de main après la bataille.

Règle: Le pion de ravitaillement doit être déployé avec votre armée, dans votre quart de table et à plus de 6ps d’un bord de table avant de commencer le déploiement des armées.
Le joueurs disposant à la fin de la partie d’une unité opérationnelle dans les 6ps du pion peut revendiquer 5pts de contrôle supplémentaires si son adversaire n’a pas d’unité opérationnelle dans les 6ps également.

 

Pion objectif personnalisé: Système d’Analyse.

Zegema est un monde très particulier et les moyens exact utilisé pour sa terraformation très mystérieux. Une étude approfondie de ses biomes pourrait donner des réponses à ceux qui cherche les secrets de l’univers.

Modélisme: Un Système d’analyse doit se présenter sous la forme d’un pion tenant sur un socle de 25mm. L’objet doit ressembler à quelque chose capable de faire des prélèvements et d’analyser l’environnement comme une sonde, une foreuse, un grot scientifique très intelligent…

Règles: Le Système d’analyse est déployé avec l’une de vos unités non véhicule au début de la partie au moment ou vous posez l’unité sur la table. A tout moment de votre tour, vous pouvez déclarer le mettre en place. Une fois mis en place, il devient un élément fixe et vous devez lancer un dé au début de votre tour. Sur 6+ si le Système d’Analyse est dans votre quart de table de déploiement, sur 5+ si il se trouve dans un autre quart de table, le Système d’Analyse récupère le savoir « Analyse de » suivit du nom de la table.
A la fin de la partie, si un joueur dispose d’une unité opérationnelle à moins de 6ps du Système d’Analyse et que ce n’est pas le cas de son adversaire, il remporte le savoir qui s’y trouve éventuellement.
Une unité non véhicule qui démarre son tour en contact avec un système d’analyse mis en place peut sacrifier sa phase de mouvement pour le détruire.

Rappel: Il ne sert à rien d’avoir plusieurs savoirs identique. Une fois une table analysée avec succès inutile de l’analyser à nouveau.

(Visited 103 times, 104 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *