Esclaves, Zegema Beach

Zegema Beach compte une population humaine et Xénos florissante et bien nourrie.

Parfait pour les factions en recherche de main d’oeuvre!

Des occasions de capturer des esclaves apparaîtrons parfois. Ceux-ci ne comptent ni dans les richesses, ni dans la conquête, la gloire ou quoi que ce soit. Ils sont librement cessibles entre joueurs sous réserve de signaler leur changement de main aux organisateurs. Bien-sûr certains voudrons et pourrons employer d’autres noms pour ces rafles de main d’oeuvre. Réquisitions Impériales, prélèvement, contrôle des populations, offre de stage intergalactique non rémunérée…

 

Le cas des zones Peuplées:

Une des manières les plus simples (et brutales) de s’assurer des esclaves est de tenir une table équipée d’un portail ou d’un spatio-port (selon que l’armée vient de l’espace ou des portails) et la table des « cavernes Agricoles » ou celle « Surf’habs » aussi appelée « Payung Pantai » qui représentent de larges populations humaines. Il faut pour ça que deux joueurs de connivence réussissent à contrôler à la fin d’une ronde de jeux la majorité des quarts de table dans ces deux endroits. Ils pourront alors rafler et se partager comme il l’entendent 2d6x2000 esclaves humains. Néanmoins, pour conserver les esclaves obtenus, il faut que le ou les moyens d’extractions contrôlés par les deux joueurs correspondent à le ou les moyens d’accès à la planète de leurs armées (Spatioport ou portail).

Si par exemple un joueur portail et un joueur spatial coopèrent, mais ne tiennent (en plus de la table d’origine des esclaves) qu’une table contenant un portail et pas de spatioport, seul le joueur « portail » pourra garder des esclaves.

On peut aussi envisager trois joueurs qui coopèrerai pour tenir l’un une table pourvoyeuse d’esclave, l’un une avec spatio-port et le troisième une avec un portail.

Dans tout les cas, une fois les esclaves/stagiaires/volontaires désignés d’office obtenu par un joueur, il lui sont définitivement acquis, à moins qu’il ne décide d’en céder tout ou une partie à un autre.

(Visited 83 times, 83 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *