Berb’hers de Camélia

Les Berb’hers de Camélia, par Aun Shova (joueur et créateur de l’armée)

Les Berb’hers sont originaires des grandes forêts aux arbres géants des terres sauvages du continent sud.

Certains ont mutés après avoir ingéré des spores ork, en particulier du clan Bad Moon qui s’est installé dans les forêts aux petits arbres en lisière des terres sauvages.

Avec les humains et l’empire, il n’y a jamais eu trop de contacts. Les terres sauvages sont un peu trop dangereuses pour de simples gardes impériaux, ou des aventuriers pas assez équipés.

Il s’est installé un modus operandi entre l’empire et les Berb’hers : les humains laissent les terres sauvages tranquilles, et les Berb’hers ont accepté que quelques-uns des leurs s’installent en bordure des colonies humaines, pour servir d’éclaireurs et de sentinelles. Ces Berh’hers n’ont pas évolué et sont un peu méprisés par ceux des terres sauvages, surtout par les Grobr’has, qui les ont surnommés « Ceux des Humains ».

Les Berb’hers fournissent aussi des cargaisons de champignons pour l’alimentation des masses laborieuses et des échantillons de la faune locale quand les humains en réclament.

Les hommes refusant de fournir les Berb’hers en armes à feu, ces derniers se sont donc tournés vers le clan Bad Moon pour se faire équiper.

Cette collaboration est pleine de méfiance, de coups fourrés, de rapines et de coups tordus. Mais elle fonctionne à peu près.

En échange des armes « modernes » des orks, les Berh’hers leur ont indiqué quelques ruines très anciennes situées en bordure des terres sauvages. Cela a très intéressé les orks.

Après la mort du Duc Armalite III, de la maison Thinkel, et Gouverneur Planétaire par la Grâce du Saint Empereur, a couru de vilaines rumeurs sur la planète, rapportées par Ceux des Humains.

Une lutte pour prendre le pouvoir et des combats se profilent, et si la maison Thinkel était garante du pacte entre humains et Berb’Hers, d’autres maisons seraient plus favorables à l’extermination en vue de l’exploitation intensive des arbres géants.

En plus, on raconte qu’il y aurait des armes enfoncées dans le sol de la planète, capable de tout détruire sur de vastes zones, et que la maison Thinkel n’en aurait plus le contrôle complet.

Du coup, le grand chef Bralik’gar a réuni une force Berb’her, pour peser sur cette succession, et s’opposer aux forces obscures qui semblent converger sur le berceau natal des Berh’hers.

Il a même embauché un groupe de kroots pour l’aider, en échange de la possibilité de dévorer les morts Berb’hers, et la fourniture de champignons nutritifs et de spores …

 

(Visited 27 times, 12 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *