Journal de voyage entrée 1

Journal de Voyage de Svaïebloumme Hulot,  Scribe de la Maison Gemini-Croquet envoyé en croisière dans le Halo, en récompense de son zèle dans l’affaire de la Succession de Lady Croquet.

… L’Arvus qui m’as amené au sol depuis le Fholston Paradise m’as offert ma première vision du Monde de Zegema. Une sphère bleue, constellé d’îles semble t-il verdoyantes. Le pilote de la navette m’a aimablement permis de pénétrer dans le Cockpit afin de d’assister à la décente. Après une si longue traversé, je n’était pas fâché de retrouver la terre ferme. Le voyage warp ne m’as pas laissé une grande impression, même si la vie à bord s’est révélé aussi intéressante qu’exotique.
Nous nous sommes posé sur le nouveau spatioport nordique. J’ai salué la Scribe-Major Leaticia et son équipe débarqué en même temps que moi. Contrairement à ma modeste personne, ces vénérables adeptes ont été chargé d’un audit planétaire et ne sont pas en vacance, nos chemins se séparent ici.

J’ai constaté que le spatioport est encore en cours d’aménagement. Mon contact, un agent de la Maison Raspunzel chargé de m’accueillir m’as expliqué que le Gouverneur souhaitait que ce second spatioport soit à terme réservé exclusivement aux voyageurs de marques et desserve directement les complexes hivernaux, sans pour autant ruiner le paysage. Il est cocasse de me dire que je commence mon séjour sur cette planète connu pour son climat doux et ses mers chaudes par son lieu le plus froid. Mais froid ne signifie pas désagréable. La Neige immaculé est un spectacle formidable. Si l’horizon est proche, peu de chose viennent à le masquer. On peut voir depuis le spatioport des concrétions glacière. D’après mon hôte, certaines seront sculpté en formes d’Aquila, d’autres seront simplement détruite. Une tâche simple d’après lui, le moindre coup de canon y suffira! J’ai put essayer le pix-enregistreur offert par mon seigneur en immortalisant une petite maison typique, non loin de l’astroport.

Le spatioport lui même est principalement constitué de plateformes logistiques reliés par des routes de terres synthétisé ponctué de bâtiments de contrôle. Prêt de notre lieu d’atterrissage se trouve un imposant canon de Défense Orbitale. Le gouverneur ne plaisante pas avec le sécurité de ses hôtes! Je serai mal avisé de m’inquiéter pour la mienne d’ailleurs. La Maison Raspunzel dont les agent me reçoivent a, en temps que Membre de la Noblesse Stellaire, pour privilège de disposer de ses propres gardes! Le Diplo-Magister Hopson, de la Maison Raspunzel m’as fait les honneurs du Manoir. Une bâtisse typique en bois, chauffé au prométhéum, résidence permanente des Raspunzels en visite. La Maison possède également plusieurs « Datcha » dans la région, comme ils appellent ces petites maisons de bois individuelles. Un excellent point de chute pour quiconque aime le calme et la tranquillité. Les voisins sont peu nombreux et de qualité. La Famille Ho’are, de la Navis Nobilite y as également établis une résidence secondaire,  et j’ai pu apercevoir un véritable Navigator lors d’une réception chez les Razpunsel. C’est à eux qu’appartient la petite maison que j’avais remarquée plus tôt.

Datcha en vue du terminal de débarquement.

(Visited 50 times, 54 visits today)

1 commentaire sur “Journal de voyage entrée 1

  1. Anonyme dit:

    Bouhou, ça sent le blizzard par jour de grand vent et les gros canons… il va falloir appâter le chaland pour qu’on y foute les pieds là quand même! un feu ne bois n’a jamais fait bouillir la marmite, enfin si, mais pas remplir la marmite.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *