[Clan Uraken] Quand 7 Gobelins Samouraïs arrivent en ville

Le Clan Uraken est composé notamment de 7 Gobelins, toujours prêts à en découdre et le sabre au clair. Provenant des terres de l’Est, ils ont prêté allégeance à l’Empereur Izotop!
Cet empire n’est pas très connus ici, dans les paisibles terres de l’Ouest, mais eux, sont la terreur des 7 mers et, ce soir là, avant qu’une nuit particulièrement sombre rejoigne les profondeurs de l’océan, ils décidèrent de quitter le large, de longer les côtes furtivement … pour jeter l’ancre chez la Mère Poulpard, à la taverne du Kraken! (prononcer kraquin).
Après avoir fait un créneau qui occupe … sciemment les 2 quais puis, défalqué les voiles… ils lancèrent leurs cordes avec leur nonchalance habituelle…sur les quais, pour s’arrimer.
Sur le ponton, 2 orcs, les gardes du port, faisaient leurs rondes de nuit.
C’est qu’à cette heure-ci, la capitainerie, elle était en train de fermer! On entendait déjà sa lourde porte et la clé tourner dans la serrure. Un gobelin y habitait. Il finissait de bourrer sa pipe lorsque les 2 gardes hélaient ce nouvel équipage/ Les orcs devaient s’informer de la cargaison de ces marins aventuriers…

1 – La nuit à l’auberge du Kraken  
Au port de la la taverne du Kraken, les 7 gobelins pirates découvrent qu’ils ont garé leur bateau, sans respecter les codes de la Marine du Nord des Remparts et qu’ils n’ont pas déclaré leurs cargaisons.

« Au cours des dernières années, les affaires avaient marché cahin-caha, avec une prédisposition romanesque à l’insécurité, dans une petite échoppe délabrée ouvrant sur la Grand’Rue »

Dans l’établissement de Mam’Poulpard,  les samouraïs Gobelins ont déclaré « venir prendre une taxe du Vizir du palais », alors que …ce n’est pas la période. Ils ont exigé d’être servi manu militari et en bousculant tous les convives qui se restauraient devant la cheminée! Mam’Poulpard s’est empressé d’aller demander à la nouvelle garde d’aller chercher « la taxe » et de servir le meilleur repas pour apaiser les 7 perturbateurs.

Un des gobelins, particulièrement nerveux et agité, n’arrêtait pas de dire « hey hey, c’est qui ton chef? hein? c’est qui? »‘ et me regarde pas comme ça d’accord?

Heureusement, le Mage Gandalf était là, tapis dans l’alcove voisine et… ils n’ont pas voulu se frotter à lui. Il leur expliqua qu’il partait tôt à l’aube, au portail de Glace, le seul moyen d’atteindre le palais du Vizir sans passer par la mer et gagner 15 jours de trajet!

Bazooka, le chef de cette escouade gobeline, ayant décidé de suivre le Mage le lendemain, ils décidèrent de passer la nuit dans cette Taverne du Kraken. Après tout, la réputation de l’établissement étant connue pour ses célèbres « Edredons de bavière »! Cela ne les avait pas empêché de retourner plusieurs meubles des chambres. Nous avons cru même apercevoir …. »un tapis et une bibliothèque » dans leur embarcation, qui semblait fortement provenir des dortoirs.

A l’aube, ils quittèrent tous la taverne, grimpèrent une Dune pour suivre le Mage jusqu’au portail de Glace. Le seul raccourci qui les mènera près de la tour Nord du Palais. Quadichon était leur guide. Moyennant une botte de carottes, ils arrivèrent sains et sauf au portail… mais il fallait faire vite. Le mage était astucieusement passé en premier… durant que les derniers gobelins commençaient à s’engourdir de froid devant le portail gelé. Légèrement bleuté, hypnotisant… ils s’engouffrèrent chacun dans l’inconnu.
A leur sortie du portail, ils comprirent que le Mage ne leur avait menti: le palais se dressait au loin, derrière 3 rochers rouges… un camp gobelin qui promenait un crocodile et des gardes qui se bagarraient amicalement avec eux.
Les samouraïs gobelins sortirent étonnement une buche, « empruntée » au Kraken pour se décongeler de la traversée du portail. Ils sont pleins de ressources!

2 – La forêt du portail de Glace (PHOTOS plus tard)

Les Gobelins des bois échangeaient des rixes et politesses habituelles avec les gardes du poste avancé du plais.
Ils ont interrompu cette dispute amicale quand les gobelins sont arrivés de façon claironnante. Un certain Bazooka, mandaté par son empereur lui ordonnait de les laisser « passer », comme s’il était en terrain conquis.
Ces 7 Gobelins n’avaient encore commis aucun délits sur les terres de la cité donc la tour de Garde a juste prévenu de leur arrivée aux gardes de la porte Nord, là où se dresse la grande Herse du palais royal. Et ces gardes, ne savaient encore rien du saccage de la Taverne du Kraken qu’ils avaient fait… au nom du Vizir. Quelle zizanie!
Quelles vilénies allaient ils encore provoquer?Après avoir échangé, sur les inquiétudes d’invasions de créatures dans la forêt, dont Grudu le Croco se nourrissait régulièrement …on apprenait que
ces créatures qui étaient dangereuses, avaient commencé à disparaitre.
Une force en présence était à l’œuvre… mais invisible.
C’est pourquoi, les mages, dont des Alchimistes de Dirz étaient partis enquêter ces jours-ci. La tension montait car personne n’avaient plus de leurs nouvelles.Nous attendions l’arrivée de Gandalf pour qu’il étudie … le changement constaté dans l’église. Les orbes qui se sont mises à luire de façon rouge.
Nous savons bien que la moitié de la cité a été construite avec des éléments de récupération des pyramides, où des incidents diaboliques ont eu lieu,
mais c’était la 1ère fois qu’un objet de la cité se « réveillait ».
A ce moment là, les 7 Gobelins ont surtout explorés le marché extérieur, le poste de garde pour les questions sur la ville et le flux des marchandises,
la Brocante et son bâtiment bourgeois… et la bibliothèque sous le laboratoire des Alchimistes. Dans leurs recherches sur un livre … modifiés par des Gobelins,

ils semblent avoir trouvé la piste qui les a mené à investiguer, à la pyramide PataKlop. Mais ce n’était pas l’objectif de leur voyage.

3 – L’arrivé au marché extérieur et du palais – (PHOTOS plus tard)
la place du palais est accessible si la garde autorise, afin de faire tourner l’économie dans les restaurants et bars.
Après le convoi des salaires des gardes qui s’est fait détourné, nous avons besoin de visiteurs.
Ils se sont fait invités par un gang que nous surveillons. Étant donné qu’ils stockent des marchandises non autorisés. Nous ne connaissons toujours pas
leur passage car des gardes incorruptibles de l’entrée et qui changent régulièrement, n’ont rien vu passer. A part ce business lucratif de la pierre bleue.
On ne sait pas ce qui les amuse autant avec ça mais, faire plaisir à Grudu semble leur faire plaisir.
Un pacte semble avoir été « discuté » puisque nous avons découvert que les gardiens ont été retrouvés assommés… et que la signature du pillage
de l’église n’est pas à attribuer à ces 7 mercenaires.
Gandalf leur ayant présenté les différents bâtiments, ils sont allés « échangés » de façon présomptueuse dans la salle du trône.
Nous nous devions de les recevoir puisqu’ils semblaient confiants dans leur comportement, à ce que nous prenions des égards à les recevoir, au nom de leur Daïmio semble t’il.
Alors que j’assure les affaires de la cité en votre absence, c’est dans la soirée qu’ils ont sévi gravement dans le palais. C’était une lune noire, une de ces lunes où les rôdeurs habitent plus sur nos toits
que de déambuler dans les rues… Ce récit arrive en détail après le saccage du marché, par leurs soins.

4 – La pyramide PataKlop (PHOTOS plus tard)
Après des tentatives sur comment corrompre nos gardes (c’est notre Gobelin crieur sur les remparts qui nous a rapporté cette information),
ils ont jeté leur dévolu sur la Pyramide de PataKlop sur le plateau. Ils sont donc partis avec Gandalf puisqu’il s’inquiétait des événements récents.
Sur place, Gandalf nous rapporte qu’ils ont « courageusement escaladée la pyramide… alors qu’une des vasques à l’entrée s’est allumée.
Un rayon de soleil a frappé le sommet à un moment donné et ils ont découvert la célèbre Idole en Or. C’est à ce moment là que la pyramide a tremblée,
que la 2ème vasque c’est allumée. Elle est passée d’une lumière jaune à rouge… Nous avions découvert une porte sur le côté mais qui ne s’ouvrait pas.
C’est à ce moment là, qu’ils ont trouvé une gravure cachée par la végétation pour enchâssée l’idole. L’accès s’est donc ouvert et nous sommes rentrés dans …
les dessous de la pyramide. Les murs étaient sombres, une zone était particulièrement humide et des créatures inconnues.

En se dirigeant dans l’autre couloir, les aventuriers découvrent des symboles, un vieux plan sur le mur qui indiquent d’autres parties de la pyramide sûrement.
Lorsque les gobelins ont poussé une paroi, ils ont pris un souffle et au fur et à mesure de leurs progressions, ils se sont épuisés.
Plus ils avançaient plus il faisait chaud, noir, épais. La roche était calcinée, cassante.
2 choses noires tachetées orange feulant comme de gros chats à la voix graves se sont jetés sur les gobelins,
qui tel le « Grand PorkEpik », ont embroché immédiatement ces créatures inconnues.
Les Gardiens du temple? Des créatures nées de cette ombre poisseuse? nous ne le saurons pas…
Gandalf voit entre temps un gobelin ensanglanté courir et sortir « ils sont touuuuus morts ».
Il reprend ses esprits puis repart en ville. Racontant déjà la découverte d’une idole mais aussi votre disparition…
Cela arrange bien les affaires des gobs.La mort rodait dans chaque nouveau couloir… Mais la loutte aussi.
A ce moment là, alors que le couloir était le plus étroit et ne permettait pas de combat coordonnée, une créature encore non défini dans sa taille, carapace et cri,
se jeta sur eux. Ayant touché un pilier en or et découvert qu’il engourdissait les membres… ils prennent un tapis pour l’attraper et tasent la grosse créature : un crustacé jaguar!
A peine remis de leurs émotion, la bête inconsciente mais sursautante … les Gobelins samouraïs accèdent à une grotte souterraine: un petit bâtiment apparaissait sur une île au milieu d’un lac.
Le calme était apaisant. Seul le bruit de quelques gouttes d’eau qui tombe résonnait. Un scellé sur le toit du bâtiment s’était effrité.
Ils poussèrent leurs recherches jusqu’au bout et découvrirent 2 portes, sanglantes, défoncées… Est ce que ça se promène encore … était-ce les 2 créatures tuées?
La mission de Kanaroty est presque accompli. Désormais ils ont le bout de tissu nécessaire pour tenir la roche de foudre sans être désintégré… s’ils sortent d’ici vivant et qu’ils arrivent à la sortir du Palais.
Les corridors sont encore nombreux mais ils sortent sans encombre. Dehors, la jungle est sombre, silencieuse comme une tombe et il fait orage… jusqu’à l’arrivée de DuncanWallon.

5 – La nuit, la vie sur les toits de la cité (PHOTOS plus tard)

FUSION EN COURS AVEC PARAGRAPHE SUIVANT
Retournant en ville… voulant à tout prix aller au 2eme étage des alchimistes pour chercher du KBoum
(car ils avaient du charbon et du salpêtre mais il leur manquait un dernier ingrédient),
les gobelins ont une idée brillante : ils lâchent la créature, qu’ils ont ramené avec eux… pour créer une diversion monstrueuse!
La créature commence à saccager tous le marché extérieur. Le gobelin d’alerte se met à hurler, les gardes sortent… c’est la cohue!
Tout le monde étant occupé dehors…. et coincé par la herse refermée de l’intérieur.  voilà que les Gobelins prennent le passage secret du Tripot et cherchent le passage vers cette salle mystérieuse près de l’Aumônerie.
Après avoir chuchoté au garde de l’église… de s’approcher et aider leurs confrères qui se préparaient aussi à piller plutôt ce lieu de culte,
les Samouraïs Gobelins… réussirent à secouer suffisamment le garde mauve à capuche blanche pour qu’il chante sa lythanie et fasse basculer … une stèle vers une salle secrète.
Un cultiste, inondé de lumière mauve mystique, psalmodiait devant un cristal et des textes gravés au sol.
Que nenni, les Gobelins le cerne… le mette hors de combat… et au milieu de tout ces cranes, leur tête se mit à Vrombir. Pfouiiiii. Téléportation.
Sans le savoir, ils avaient atterri dans la salle des Alchimistes… au 2ème étage. Avec de quoi faire du Kaboum…

Ils sont revenus piller en ville en soirée, arrivant avec un orage inopiné et en lâchant une créature improbable, un mélange entre un animal marin mais avec un cri de félin.
4 gardes ont été nécessaires pour le maintenir mais il a eu le temps de saccager tout le marché. Cette diversion organisées par ces mercenaires
leur a permis de rentrer, on ne sait comment, dans la citée alors que les grilles étaient fermées… et de commencer leur sale besogne, dont assommer nos gardes.
Je n’ai pas encore compris le rapport sur 2 de nos gardes qui auraient été tués sur les remparts, durant la journée. Une autre enquête est en cours car

nous pensons que la guilde des voleurs pourraient avoir mis en place un réseau de candidature pour proposer des gardes et infiltrer nos rangs.
En soirée ils ont descellé la Pierre légendaire de la cité, l’emblème et symbole de notre cité. Pierres qui auraient jadis été au cœur des affrontements des peuples de la pyramide…
Nos gardes qui n’étaient pas enfermées dehors ont été éliminés dans l’enceinte. Ils avaient pris possession de la herse en réalité et nos gardes situés à l’extérieur
n’ont pu venir en renfort. Ils ont continué leur carnage en traversant les pièces royales et en faisant prisonnier, les gardes et moi-même, alors au repos.
Leur fuite s’est déroulée par l’église où ils ont fait sauter les portes… avec de la poudre dont nous ignorons comment ils ont pu avoir les ingrédients!
Avec ces portes, ils ont pris la tangente par le canal située au sud du Palais. Le projet de port devient urgent, pour mieux contrôler les voies fluviales!
Après enquête, il apparait qu’ils ont saccagé la crypte et qu’ils ont également, on ne sait comment, pillé le 2ème étage chez les Alchimistes.
Nous soupçonnons que c’est là qu’ils ont chapardé les ingrédients pour le poudre. Après tout, leur exil à ces alchimistes était lié pour la même raison.
Nous avons retrouvé la bibliothécaire, tremblante et attachée derrière un meuble. Elle affirme avoir dû leur fournir un accès au 2ème étage, sous la menace.
Ils ont toujours ce document… donc nous devons le changer pour qu’ils se fassent prendre la prochaine fois.

Épilogue

« Salutations, braves Samouraïs
Le shogun vous félicite pour vos exploits. Nous avons appris vos aventures en ces terres de l’Est.
L’agent W a suivi avec assiduité toute l’étendue de votre verve, d’une imagination insoupçonnée et des frappes éclairs au combat: Lors de votre arrivé au port, nous avons tenus à vous accueillir en brave. La taverne est votre pour une semaine, pour conter votre audace. Les légendes commencent ainsi! Quels exploits!  (INTEGRER)
Une audace qui paye! Cette pierre rouge, seul tribu que vous dites avoir ramené est une bien précieux, car il signe surtout la perte d’un objet de pouvoir de cette cité!
Leur honneur est perdu. Et c’est donc un premier jalon pour aller leur rendre une nouvelle visite! Actuellement, nos mages, identifient qu’il ne soit pas maléfique
et tentent d’évaluer sa force. Nous sommes optimistes car la Pierre semble bien chargée!
Nous attendons votre rapport sur votre mission afin de décorer, prochainement, les membres de votre équipage. »
Signé, le Tavergiste du port de Yakatapé et membre du syndic des marchandises de la cité

Yakuzâ, l’ennemi personnel de Bazuka, semble t’il comploter pour défendre cette cité contre le clan Uraken? Et donc contre l’Empereur Izotop?

(Visited 7 times, 7 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *