[Yakuza Vs Mid Nor] Les Pentes du Mont Zouhkoï

Lorsque Yakuza s’est rebellé contre l’Empereur Isothop pour rester fidèle aux « principes » de l’école Uraken et de Rat, son acte n’as pas manqué de froisser sa majesté Impériale qui a tout de suite ordonnée qu’on s’occupe de ce trouble fête. Enfin, tout de suite… le temps de finir une partie de croquet, un réception mondaine ou deux, gérer la visite de l’Ambassade d’Alahan (quelle rigolade!), de planifier la conquête du monde, tout ça… Bon, de toute façon, l’école Uraken n’a qu’a gérer ça en interne. Et c’est qui déjà ce Yakuza?

Réfugié sur l’Île Volcanique Sismique, moite et peuplée de sauvages de Zouhkoï, Yakuza s’est rapidement défait des quelques poursuivants. Ralliant à sa cause les gobelins locaux dont nombres d’Uraken, les ogres du coins, formant des guerriers. Yakuza s’est préparé à affronter l’inévitable contre-attaque… qui tarde encore à venir. Uraken a bien chargé un autre de ses Disciples, Bazuka, de le traquer, mais c’est une brute sans cervelle. À croire qu’Uraken ne veut pas vraiment le mettre hors d’état de nuire…

En l’absence de représailles d’envergure (faut dire, le Zoukhoï, faut vouloir y aller!), Yakuza a fondé son propre clan et est devenu le dirigeant incontesté de cette île tropicale… son clan. Son île. Et quand on est un gobelin et qu’on goûte au pouvoir absolu, on y prend goût.

Seulement voilà, à ce moment là, Yakuza était Grognon.


« Je suis Grognon! »

Le Leader Maximo del touto Zoukhoï, comme il aime se faire appeler, venait d’apprendre que des nains de Mid-Nor étaient en train de coloniser les Pentes du Volcan. Et puis quoi encore? C’est quoi qu’ils n’avait pas pigé dans « Son île » les Gajins Gringos?

Ni une ni deux, il rassembla une petite troupe de guerriers, histoire d’aller leur apprendre les bonnes manières à ces troglodytes possédés!


« Me llamo Yakuza, Hijo de Brujah! »

En face, les « Troglodytes » s’étaient rassemblés pour faire front contre sa troupe. Les guerriers de Mid-Nor, sinistres nains possédés, faisaient froid dans le dos. Mais pas autant que leur chef, ni le terrible élémentaire de Ténèbres qui les soutenait!

Mais il en fallait plus pour faire hésiter le gobelin. Suite à l’échec, l’absence de négociations de part et d’autre, le combat était inévitable. Les tireurs des deux camps avaient gagné des positions élevées.

D’entrée, les archers du Daymioctateur firent montre de leur art du Kyudô Yakuza!

En tout cas, l’un d’eux expédia une flèche en plein dans l’œil du Lance-Feu d’en face!

Mais ce n’était rien. Car déjà, l’élémentaire de Ténèbres s’avançait. Obéissant à un puissant Sihir des Ténèbres alliées aux nains damnés, il ne craignait pas les petits êtres verts et lâches qui lui faisaient face car il était la terreur incarnée! Son maître avait des plans pour cette île…

Un fragment de ténèbre partit de son bras tendu en direction du Leader Maximo.

Touché superficiellement par la matière noire, le gobelin serre les dents en sentant sa chair rongée par le néant.

Plus loin, un Ninja surgit et se dirigea vers la pyramide.

Lui-même bien vite survolé par un faucheur de Mid-Nor.

A leur tour, les Samourâs s’avancèrent. Leur vénéré maître avait beau avoir chopé un drôle d’accent et développé un goût pour les cigares, il n’en restait pas moins leur honorable Daïmio. S’il fallait mourir pour lui, tel était leur devoir! L’Elémentaire les toisait, certain qu’ils flancheraient…

Mais un bruit de moteur interrompit le duel de volonté. C’était un Rothonaphte, une roue folle. Une des dernières acquisitions de l’Arsenal du Clan Yakuza.

L’engin s’élança et prit de la vitesse en tournant autour de Yakusa, manquant de lui tailler un short!

Le maître du clan lu brailla des instructions. Le pilote du monocycle les entendait-elles?

En tout cas, il partait comme une balle en direction de l’ennemi!

L’irrépressible machine avait maintenant pris de la vitesse! Trop de vitesse! Elle fonçait tout droit vers l’élémentaire…

Élémentaire directement suivi des hordes de Mid-Nor: Guerriers, Collecteur du Despote et le terrible Akaranseth, tous équipés de lames viles et retorses, plus faites pour déchiqueter que trancher…

Le chef gobelin suivait ses hommes pour les motiver.

Le choc était imminent, nonobstant la peur primaire qu’inspirait l’élémentaire.

Mais la peur était absente de cet étrange équipage de Naphte et d’acier. Où était-ce les freins?


Bonzaï!

L’élémentaire n’eut pas vraiment le temps de comprendre ce qui lui arrivait qu’il fut proprement désintégré par le monocyle de guerre qui passa à travers pour aller percuter un guerrier de Mid-Nor un peu plus loin…

Dans un « crac » d’ossement brisé, le Rotonaphte écrasa le guerrier, ne laissant flotter que quelques secondes un esprit démoniaque se demandant où était passé le corps qu’il possédait il y avait quelques secondes…

La course folle du Rothonaphte s’acheva en percutant Akaranseth. Le Champion de Mid-Nor stoppa net l’engin, au prix d’un terrible impact qui le laissa gravement blessé.

Pendant ce temps, les archers Yakusa avaient décidé de couvrir l’avancée de la machine et bombardaient les nains possédés…

Le collecteur baissa la tête, une flèche passa au dessus…

Mais la seconde se ficha en plein entre les deux yeux. La créature loucha un instant, puis s’effondra en arrière…


« J’visait l’bide… »

A quelque pas de là, les corps-à-corps s’engageaient déjà, samourâs contre possédés, même le Faucheur avait cessé de voleter pour plonger sur un gobelin!

Mais les samourâs n’était pas seuls! Bondissant sur le flanc d’un Mid-Nor, le Ninja avait repéré une victime!

Yakusa lui-même plongea dans la mêlé droit sur l’adversaire le plus grand, le plus impressionnant et le plus prestigieux qu’il ait pu trouver. En l’occurrence, un Faucheur du Despote…

Après un bref échange et un grand couteau planté dans le dos, le guerrier de Mid-Nor qui affrontait le Ninja et le Samourâ était très mal en point.

Il n’en fallut pas beaucoup pour l’achever…

À peine en avait-il eu fini avec leur adversaire que les deux gobelins se jetèrent au secours de leurs camarades et sur le dos des Mid-Nor restants.

Un méchant coup d’épée brisa l’aile du Faucheur…

Ce dernier réussit malgré tout à placer un coup au terrible leader gobelin, mais le trident dérisoire rebondit sur l’armure du dictateur, le sonnant à peine.

Un retour de Tetsubo après, la créature était aux portes de la mort, rampant par terre…

Un rapide mouvement de sabre et s’en fut fini.


« Je vous débarrasse, Yakuza Sama? »

A coté et dans le même élan, le guerrier de Mid-Nor, assailli de toute part, venait de réussir à parer une première attaque.

Mais la seconde mordit profondément dans ses chairs nécrosées.

Agitant son cimeterre, le possédé profita que ses adversaires fussent concentrés sur l’attaque! D’un coup magistral, il frappa le Samourâ. La lame fit voler en éclat l’épaulière de ce dernier, le laissant en sang et privé de l’usage d’un bras.

Mais au moment même où son coup porte, le nain ressent un impact dans sa poitrine. L’épée de son adversaire vient de s’y ficher…

C’en était fait de la piétaille. Ne restait que le champion des gouffres!

Akaranseth, déjà blessé par les lames de la machine infernale, sauta sur le pilote. Un basculement rapide de ce dernier fit virer l’engin et le possédé en fut quitte pour une nouvelle blessure. Mais il avait réussi à arriver suffisamment prés pour frapper!

S’accrochant d’une main au chambranle, il mit de l’autre un coup de latte si puissant qu’il fit voler l’engin!

L’impact fit caler le moteur. La course du rotonaphte était stoppé, tandis qu’Akaranseth se dresserait sur son passage.

La situation était clairement en faveur des Gobelins. Malgré quelques blessures, la troupe ennemie était massacrée et son chef souffrait de blessures critiques.

Il fallait maintenant achever le démon! Quelle gloire à qui pourfendrait un tel monstre! Même blessé, le nain était un bretteur d’exception, avec la force d’un démon et une infinie malveillance. D’un coup, il pouvait trancher un gobelin en deux… Qui irait donc le finir?


« Heu, j’voudrais priver personne… »


« Ah, zut, j’ai un cailloux dans ma sandale… »

Finalement, ce fut Yakuza en personne qui prit les devants! On vous a dit que c’était son île?
Le secondant, le Samourâ salement blessé s’approcha du possédé.


« Bah, t’façon, j’suis quasi-mort… Pour l’Honneur! »

Au pied du rotonaphte qui peinait à redémarrer, Akaranseth prit tout le monde de cours en agissant avec la vitesse du serpent. Il expédia un méchant coup de masse au pilote du rotonaphte qui esquiva de justesse.

Puis il frappa de haut en bas le samourâ mais ce dernier, rassemblant ses dernières forces, fit une parade en ciseaux, bloquant l’arme de l’ennemi entre les siennes.

Mais Akaranseth, qui n’avait pas dit son dernier mot, rebondit littéralement sur la parade et vint placer un grand coup de masse en plein dans le visage de Yakuza, faisant éclater son mempo!

Mais il n’eut pas le temps de profiter de cette éphémère victoire… Les armes des gobelins se levèrent et retombèrent sur lui. Quand le vas-et-vient s’arrêta, le possédé ne bougeait plus…

Le bras rongé et le visage en sang, Yakuza s’accorda un regard sur le champ de bataille en s’allumant un cigare. Il était globalement satisfait. Ses gars s’étaient bien comportés. Pas de pertes, quelques cicatrices, et le rotonaphte était une bonne acquisition. On était pas prêt de les revoir, les glandus des gouffres!

Victoire gobeline

Nains de Mid-Nor (Pitaine)
Clan Yakuza (Gryff)

(Visited 21 times, 20 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *