Diablerie dans les égouts, Hod sur la Brèche!



En Akkylanie, dans les égouts d’Arcavia, capitale du Puissant Empire du Griffon, Gardien de la Volonté de Mérin, le Dieu Unique…

 

Des bruits étranges raisonnent depuis quelques temps sous terre. Des gens disparaissent. Pourquoi ? Loin au fond des tunnels se trouve sans doute la réponse…

La Loge de Hod, société secrète dépendant du Temple à ouït les rumeurs. Elle qui combat le feu par le feu, tient à découvrir de quoi il retourne. Si quelque chose de sombre se trame, prévenir les autorités n’entraînerait qu’une agitation qui permettrait à d’éventuels sbires du Mal cachés là de s’enfuir sans bruit ou risquerait de révéler un laboratoire de Dirz l’Hérésiarque à l’Inquisition.

Le détachement est mené par le vénérable Ambrosius. Sa mission est claire: s’enfoncer dans profondeurs des égouts avec un maximum d’hommes, quelle que soit l’opposition, pour surprendre les activités maléfiques qui s’y trament et permettre à la Loge de Hod de collecter suffisamment d’informations pour réagir.
Il dispose pour ce faire d’un templier, de trois répurgateurs de la Loge équipés de lames-pistolets et d’un Sénéchal, armé de même.

Pour maximiser les chances d’atteindre l’autre coté en cas d’opposition armée, il décide de fractionner son groupe. Lui même, escorté par un templier initié à la Loge passerons par l’Ouest. La herse à peine relevée, le Templier s’avance, rapidement suivi par le vénérable.

Deux des répurgateurs du groupe filent directement plein Nord-Ouest, par l’étage. Ils tombent vite sur une passerelle en bois, probablement pas d’origine et décident de s’y engager quand ils aperçoivent un mouvement dans l’ombre…

Le dernier répurgateur, lui, est resté au niveau du sol et file vers le Nord. D’après les plans un accès vers l’objectif s’y trouve.

Il y as bien quelque chose là bas! Des silhouettes trapues se présentent aux répurgateurs de la passerelle, en direction de l’ouest !

L’une d’elle semble transporter une arme imposante dont jaillit une boule de feu!

Alors que cette dernière va se perdre dans le décor, le Sénéchal de Hod débarque à son tour dans la grande salle, abandonnant la route Nord pour soutenir ses hommes.

Ce faisant, il découvre, entrant dans la salle par un tunnel percé dans l’un des murs, un nouveau groupe de silhouettes trapues à l’allure malsaine, précédé d’une sorte de démon ailé .

« Qui va là ? » Lance un répurgateur.
« GWALAK KAMAWA ! » Crie l’une des silhouettes en retour.
Des Nains de Mid-Nor! Les Possédés des Gouffres! Aussitôt les Akkylaniens ouvrent le feu et un premier possédé est blessé…

 

Mais les nains possédés sont accompagnés de Faucheurs de Mid-Nor, frêles créatures ailées qui déjà menacent la passerelle!

Les répurgateurs essayent de les repousser en ouvrant le feu mais les petits diables volettent entre les balles sans en recevoir une seule !

Le répurgateur du Nord entrevoit lui aussi un ennemi. Mais la silhouette qui lui fait face, si elle est solitaire, semble particulièrement coriace.

Alors que leur attention était monopolisée par les faucheurs qui se rapprochaient d’eux, une explosion éclate sur la position des répurgateurs de la passerelle !

Il s’agit d’une boule de feu tirée par l’artillerie légère repérée un peu plus tôt. Elle laisse les deux humains légèrement brûlés mais surtout, le feu commence à prendre sur la passerelle elle-même !

Et comme si ça ne suffisait pas, les faucheurs en profitent pour lancer une attaque en piqué sur le premier répurgateur, comptant sur la charge plongeante et la blessure de leur adversaire pour compenser leur faiblesse physique…

Seul le groupe Ouest progresse sans rencontrer d’ennemis, avec la perspective de prendre ce dernier par le flanc.

Quand aux combattants possédés repérés dans la grande salle, ils laissent la passerelle à leurs alliés ailés et s’avancent en direction du Sénéchal…

Le Vénérable entend bien les cris et les bruits de combat mais ne veut pas se précipiter. En arrivant de manière calculée, il servira mieux son dieu et la Loge qu’en chargeant bille en tête!

Le Sénéchal quand à lui décide d’attirer à lui le gros des possédés. Il distingue trois adversaires. Deux guerriers et une sorte de Mystique. D’une balle, il blesse le guerrier qui était déjà touché, arrachant un grognement à la bête. Puis il se replit dans la salle précédente.

Mais alors que les combats font rage, la créature qui semble commander aux possédés se ravise et revient dans la salle principale…

Sur la passerelle, les coups s’échangent avec férocité. L’état du répurgateur s’aggrave d’une nouvelle blessure sous les fourches des faucheurs. Pourtant il parvient à contenir les deux créatures et à blesser gravement l’une d’elle d’un revers d’épée…

Les nains de Mid-Nor ont mordu à l’appât. Ils tentent d’encercler le Sénéchal. Ce dernier est prêt à risquer sa vie simplement pour faire diversion, mais il est confiant. Il est un guerrier expérimenté et habile, en pleine forme et ses adversaires sont gênés par le terrain. De plus l’un d’eux est gravement blessé…

Sans hésiter, il fait donc volte face et engage son premier poursuivant après lui avoir collé une balle dans le bras à bout portant. Mais le nain possédé ne semble pas vraiment faire attention à la blessure…

Alors que ses hommes tiennent bon, le Vénérable Ambrosius engage un duel de tir avec le crache-feu des Mid-Nors.

Les tirs n’étant probants ni d’un côté ni de l’autre, le templier se lance à l’assaut à son tour, engageant le guerrier possédé qui l’attend non loin. On dit que ces créatures ne sentent pas la douleur, mais que pourrait l’une d’entre-elles face à un guerrier d’élite du Griffon, protégé par sa Foi et une armure de croisade  du meilleur acier Akkylanien ?

Mais le chef des possédés a repéré la tentative de flancage d’Ambrosius et du soldat du Temple, aussi en réaction se dirige-il vers eux. Sachant reconnaître un véritable danger quand il en voit un, le répurgateur libre de la passerelle se précipite dans sa direction et tire. La balle ricoche sur une corne, sonnant à peine le monstre. Il reconnaît la créature. Le danger a un nom. Il s’agit d’Akarenset, Fléau du Despote et véritable légende parmi les ennemis des possédés des gouffres!

Mais la stratégie du Vénérable semble fonctionner. Le répurgateur parti au Nord bifurque maintenant vers l’Ouest et l’objectif, le leader Mid-Nor ayant abandonné le couloir.

Sans même envisager de parer le moindre coup, le templier de Hod laisse parler sa fureur contre le guerrier de Mid-Nor et le décapite au premier coup d’épée avant de s’avancer vers le lance-feu qui défend la porte de l’objectif.

Si pour le guerrier en armure, tout se passe bien, ce n’est pas le cas du répurgateur resté sur la passerelle. Derrière lui, le feu continue de dévorer la plate-forme et même si ses talents de combat n’ont rien à envier au templier, il est obligé de se battre pour sa vie face à ses deux adversaires acharnés. A nouveau touché, il rend néanmoins coup pour coup et place un estoc qui déchire un bout d’aile à son adversaire intact. Mais lui-même est à l’agonie…

Le Sénéchal a le dessus sur son adversaire. Qu’importe que ce dernier ne ressente pas la douleur comme n’importe quel être pensant, il n’est tout simplement pas au niveau d’un sénéchal de Hod! Les plaies s’accumulent sur lui de manière critique et même un possédé doit accuser le coup.

Mais ce n’est pas les possédés qui auront raison du premier griffon à tomber ce jour-là. Les flammes de la passerelle dévorent le répurgateur engagé dans un combat mortel face aux faucheurs, blessent l’un de ces derniers et s’étendent à la passerelle secondaire !

Prenant tout le monde de vitesse, le répurgateur qui avait tenté d’arrêter Akarenset comprend qu’il ne pourra pas ne serait-ce que le ralentir avec une simple balle. Pensant à la mission et la sécurité du vénérable avant sa propre vie, il se rue sur le levier commandant la grande herse et l’abaisse d’un coup sec , s’enfermant avec la bête.

Comprenant qu’il sera désormais seul face aux humains, le servant du crache-feu décide de s’en prendre au templier qui avance vers lui. L’Akkylanien disparaît dans une boule de feu.

Quand celle-ci se dissipe, le templier jaillit des flammes en secouant la tête, à peine sonné. Ahuri, le possédé prête à peine attention à la balle tiré par le vénérable qui pénètre dans son épaule.

Fou de Rage, Akarenset se jette sur le répurgateur qui vient de l’empêcher franchir la herse pour se porter sur Ambrosius et le templier.

Quand aux faucheurs, ils ont quitté la salle principale où le feu dévore la passerelle pour partir à la poursuite du répurgateur nord, malgré leurs blessures.

Délaissant son premier adversaire, trop mal en point pour l’empêcher de quitter le combat, le sénéchal de Hod se retourne vers le second guerrier qui tente de le prendre à revers et lui loge une balle en pleine poitrine, manquant de peu de tuer le possédé.

Le templier profite du sacrifice de son camarade répurgateur et charge sans hésitation le crache-feu.

Aux quatre coins des égouts, les combats font maintenant rage!

Redoublant de coups, le templier rencontre la résistance de l’armure lourde du crache-feu et ne fait qu’aggraver ses blessures sans l’occire. Le nain maléfique est néanmoins incapable de l’inquiéter.

Le combat du Sénéchal est plus tendu. Ce dernier achève rapidement l’un de ses adversaires et blesse le mystique ennemi qui s’est joint au combat mais commet une maladresse qui permet à ses adversaires de le blesser à un niveau critique sans réussir à achever le second nain à l’agonie.

Dans la grande salle retentit un épouvantable fracas! Le feu a fini de ronger les passerelles qui s’effondrent alors que l’échafaudage a pris feu à son tour…

Ambrosius se jette alors à la grille.

Derrière elle, Akarenset debout sur le cadavre du répurgateur s’apprête à ouvrir la herse. Mais le vénérable lui adresse une balle en pleine tête qui le laisse dans un état critique.

Plongeant sur leur proie, les Faucheurs de Mid-Nor, bien que mals en point, se lancent à l’assaut du dernier répurgateur en vie.

Akaranset termine d’ouvrir la herse. Plus rien ne le sépare désormais du vénérable. Il se précipite donc sur le vieil akkylanien.

 

Le carnage continu et le dernier répurgateur tombe sous le nombre, entraînant un faucheur avec lui!

Le Sénéchal tombe aussi, juste après avoir occis le second guerrier, ses blessures sont trop grave pour empêcher le Collecteur de l’achever et à peine l’humain au sol, le Mid Nor entreprend de récupérer ses organes…

Mais si nombre des Griffons tombent en cette heure, ce n’est pas le cas du templier qui vient de massacrer son adversaire et de pénétrer dans la salle donnant accès aux tunnels profond, l’objectif…

Akaranset, pénalisé par sa blessure, fait l’erreur de sous-estimer Ambrosius. Bien qu’âgé, l’humain a de la réserve et réussi à tuer le monstre sans subir de blessure.

Seul un misérable faucheur gravement blessé reste en mesure d’opposer une résistance aux deux Griffons qui s’apprêtent à continuer dans les galeries profondes et découvrir ce que cachent les Mid-Nors. La créature est justement engagée par le templier, intact et invaincu.

Recevant un premier coup d’épée qui lui laboure les pattes, la créature malingre pointe sa fourche ridicule vers le haut dans un ultime geste de défense et… Le templier trébuche et tombe la tête la première sur l’arme de fortune qui, passant par la visière, l’empale! Ambrosius sera donc seul à atteindre les galeries profondes et ne pourra ramener qu’une quantité limitée d’informations…

Ainsi s’achève le combat. Les Possédés ont échoué à empêcher les Akkylaniens de passer. Mais Ambrosius, isolé, s’il pourra découvrir ce qui se trame, n’auras probablement pas moyen d’agir seul…

Pitaine

Loge de Hod: Pitaine
Possédé des Gouffres: Gryff (Figurines de Pitaine)

(Visited 17 times, 17 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *