Chapitre 3.3 Renfort à la Rescousse!

 » Le siège de Fort Scorpion? Ouais j’y étais! Enfin, c’plus compliqué qu’kça. Moi, chuis un Gob’Celte. de la Tribu des Celtigobs. A c’moment là, c’était un peu l’bordel. On avait pas d’nouvelles de not’  Grand Chef, Stylobix. Il était allé parlementer avec Crisbick et il avait fait la bataille d’Arrêtage. Sauf qu’on savait pas trop c’qu’il était devenu, si il s’était fait buter ou s’il avait pu retourner se planquer à Fort Scorpion… On as su que plus tard k’il s’était fait choppé par les nabots et qu’ils l’ont tué k’en suite…

Bref, moi j’étais au village et avec les copains, on se demandait quoi faire. Pasqu’on est pas super nombreux et qu’on a du mal à s’mettre d’accord sans Stylobix. Et là on apprend qu’les nains, ils sont devant Fort Scorpion. Y’a un chef des Scorpions noirs qu’a réussi à passer et ki cherche à rassembler des renforts. Et que y’a le Grand chef de la Tribu du Pic de Fer qui monte une armée pour y aller.

Du coup, nous on s’est vite mis d’accord pour envoyer quelques gars, comme ça on pourrait savoir ce qui est arrivé à Stylobix et aux aut’ celtigobs qui étaient à Fort Scorpion. Ca a été un peu plus dur pour décider c’est qui qui devait y aller, mais j’ai été choisi par les plus costaux avec deux aut’ gars.

Quand on est arrivé au point de rendez-vous, y avait du monde!

Déjà, y’avait les Gobelins des bois! Ils étaient venus à pleins! D’habitude, ils veulent jamais quitter leurs sous bois, mais là, ils étaient chaud patate les mecs! Parait qu’chez eux, le nain, c’est un plat de boss!

On a vu aussi Sarcopte, l’apprenti de Yogob, le grand Chamane. Il est marteau et ambitieux, mais c’était rassurant d’avoir un chamane.

Y’avait aussi l’chef du Pic de fer. Il avait la classe sur son char. Mais après coups, on s’est demandé pourquoi à part ses auriges, il était le seul de sa tribu…

Mais d’un aut’ koté, même si y’avait pas ses gars, il avait mis des moyens: on a appris qu’il avait embauché les mercenaires de Knönik déjà. Knönik, c’est pas un rigolo, et visiblement il avait recruté, y’avait au moins une trentaine de gazier dans sa bande! et y plaignaient pas les armures et les armes en fer! Si eux étaient là, c’est qu’il y avait du pillage à s’faire!

La où on a été moins jouasse, c’est quand on as vu qu’il avait aussi embauché les Têtes de Morts d’Ugluk. Nous, dans la confédération, on aime pas trop les orques. A la moindre occase, ils cherchent à devenir les boss sous prétexte qu’ils sont plus costaux. Alors qu’les boss gobelins, c’est plus mieux, tout l’monde le sait. Du coup, même s’ils sont costaux, d’habitude, on préfère régler nos problèmes entre gobs. Pour qu’ils soient là, c’est qu’kça craignait. Et qu’ils soit là, ça craignait aussi un peu…

Mais l’Chef avait aussi réussi à ramener un pt’ain d’Géant! Là pas de problème! Ces gros balourds ils pensent rarement à d’venir boss, même s’ils sont costaux. Chais pas trop si ils pensent d’ailleurs, mais on s’en fout. Ils sont bons pour écraser des trucs. Il faisait bien flipper avec ses peintures de guerre. On espérait k’il foute aussi les miquettes aux nabots.

Et après, bien sur y’avait nous. On était pas les seuls à s’être pointé voir. Y’avait un ptit groupe de merco crâne rouge embauché par chais pas ki, des Arabiens, des k’étaient venus en solo et à trois. On était mené par le chef de la tribu du marais. Il était venu avec des gars à lui, clairement pour casser du nain. Comme il avait l’air motivé, k’ses meks étaient les plus nombreux et k’il avait deux grosses griffes et une armure, on s’est tous dit qu’on allait faire comme il disait…

L’Plan, c’était gagner aussi vite que possib’ Fort Scorpion. Les Nabots y z’avaient pt’êt battu la confédération en plaine, mais plusqu’k y aurait de gobs dans le Fort et plus qu’on leur mettrait une peignée. C’est Ma-thé-ma-tik!

Seulement voilà, kand on a commencé à approcher du Fort, on est tombé sur des nabots ki voulaient nous barrer le passage. Et des à poils avec les cheveux oranges. Parait k’c’est des acharnés ceux là! Ki abandonnent jamais…

Y’en avait toute une armée!

Et d’un koup, kand y nous ont vu, y se sont mis à courir vers nous en gueulant!

Déjà, ça as commencé à êt’ le bordel chez les orques! J’crois k’c’est pasque c’est des gobs qui kommandait Ki y’en a qui gueulaient. Ugluk a dû distribuer quelkes mandales à ses gars. J’paris k’il à un plan c’type. Genre là, il fait genre de kollaborer mais k’après, il va nous là jouer « les gobs y peuvent pas s’débrouiller sans les orques tout ça… »

Sarcopte, ça lui faisait ni chaud ni froid. On a jamais sû par où le prendre ce mek. Il à fait kek’ signe en direction des nabots.

Ça a rien fait. Ca d’vait être une malédiction ‘hachement subtile’.

En tout cas faisait chaud.

Fin bref, les nabots ils se rapprochaient de plus en plus. Nous not’ but c’était de passer d’l’aut’ koté mais c’est eux qui arrivaient à fond!

R’heusement, les orques, y se sont repris. F’in Ugluk les a repris à coup de baffes.

Mais les nains y z’avaient l’air furax. Kelk’un avait du traiter leur grand-mère…

Y’en a même un cinglé, vek des chaînes qui s’est approché des gobelins des bois, sournoisement par derrière en gueulant.

Pis c’est là ke not’ deuxième vague elle est entrée en jeu! Les merkos de Knönik, l’Grand Chef sur sa roulante et moi et les aut’s.  Les ‘pois chiches’ k’ils ont surnommé not’ régiment. Soi-disant pask’on pèze par lourd. Pfff, poids chiches, t’va voir ce k’cest qu’un guerrier Celtigob!

On a vu sur la gauche les orques ki chargeaient. Avec le géant ki faisait l’tour par les bois. On s’est dit, k’ça allait leur faire les pieds aux nabots. Nous on allait passer en scrèd vers Fort Scorpion. La j’ai pigé k’le Grand Chef, il avait prévu d’utiliser les orques pour ralentir les nains pendant qu’on allait passer avec les poids chiches et les gobelins des bois. Héhé, il allait être bien attrapé le Ugluk…

Sarcopte continuait à gigoter mais ça f’sait toujours rien. Il avait l’air content alors ça devait baigner…

Kand les orques y sont arrivés au kontact, ça a fait mal! On a vu des nabots voler dans tout les sens à l’impakt!

Les nabots ont commencé à flanquer la kolone principale. Y z’avaient bien moyen de déborder Ugluk… Et leurs potes avaient tenu. Komplètement cinglé ces nabots. On s’inquiétait pas trop. Tout l’monde sait qu’les orques, après la charge, ils sont tout mou…

C’ta s’moment là qu’le grand chef des nabots orange il est arrivé dans la mêlée avec les orques. J’voyais pas bien mais c’est un gars à Knönik qui m’a raconté.

Moi, j’voyais surtout l’gus aux chaines sauter sur les gobelins des bois! Ça donnait pas envie. Y’avait des haches au bout des chaînes et ça fusait dans toutes les directions. Une technique de lâche!

Pendant c’temps, les orques et les Nabots continuaient à s’entretuer au centre.

Fin c’était marrant de voir les Gobelins des bois se faire défoncer, mais nous on était quand même juste derrière… Heureusement, l’Grand Chef il a foncé sur le nabot forcené avec son char. Pour nous dégager la route.

Et là, ce con de géant qui sort des bois et qui tombe dans le dos des nabots! Alors qu’ils allaient se faire les orques! L’abruti! Bon, y sont kon aussi les nabots. Se faire kontourner par un géant quoi…

Nous du coup, on s’est rapproché pour vite passer, mais y’avait des bouchons à cause des gobelins des bois et du fou aux chaînes. Les mecs de Knönik et Sarkopte, y supervisaient la baston des orques.

L’cinglé il a encore tué deux gobs, puis en voyant le char arriver, il a gueulé un truc genre « YUCHOULDNOTPASSE » Mais on a entendu un truc genre « YUCHOULDNOT splatch ». Bref, la voie était libre.

D’un koup, le sol s’est mit à trembler. On a un peu flippé, mais c’était juste le géant qui sautait à pied joint sur les nabots du centre.

La baston était assez saignante. Les orques avaient le dessus, mais les Nabots lâchaient rien, surtout leur chef qui buttait orque après orque…

Mais pendant k’les orques y débordaient, on a entendu un grand blam! On a tous tourné la tête vers la mêlée. On voyait plus l’Géant!

Bon, on a appris après koup qu’en sautant à cloche pied sur les nabots, il avait dérapé sur un kadavre et s’était pété la gueule.

C’est à peu près à c’moment là k’chez Knönik, y’a une dispute k’a viré à l’émeute. J’crois k’ c’était au sujet des paroles du troll farceur…

D’not koté, heureusement, y’avait pas d’problem. On s’était r’mis en marche vers Fort Scorpion. L’objectif koi.

Les orques kontinuaient à échanger des koups de hache avec le grand chef des nabots. Fin, d’après ce que j’ai compris l’nabot faisait l’vide autour de lui. Bien fait!

Y’a aussi un autre taré à chaînes qui est allait s’attaquer au Géant au sol. Vraiment des dégonflés ces meks là!

Mais c’ki est sûr, c’est ki y’avait l’orque froid à volo grâce au Grand Chef Nabot!

Mais au lieu de laisser les aut’s nabots prendre Ugluk à revers, ces krétins dl’a bande à Knönik, y z’ont préféré tenir en frontal! Du coup ils ont pris cher! Mais y z’ont tenu. Ils étaient même assez véner y parait. J’crois ke Knönik, y s’prend pour un Orque…

C’est à peu près là k’on s’est rappellé qu’on d’vait montrer aux aut’s k’on était pas si poids chiches que ça avant K’il reste plus d’nabots! Du koup, on a foncé dans les bois…

Les gobelins des bois, eux, ont continué vers Fort Scorpion…

Et le géant, lui a fini par se relever!

Il en a profité pour coller une bonne baffe au furieux déchaîné ki est allé s’éklater la tronche sur les rochers.

Du koup, il restait ke le Grand Chef Nabot face aux Têtes de Morts. Il continuait à tuer des orques, mais il donnait des signes de fatigue. Il avait été blessé.

Koté Knönik, ben les maraudeurs prenaient assez cher. Mon informateur m’as dit ke les nains cognaient sek. Knönik lui-même a fini par terre.

Mais ses gars, ça les a juste mis furax, ils ont complètement submergé les nains!

Dans l’même temps, Ugluk était venu à bout du Grand Chef ennemi. Il a profité que l’nabot avait sa hache planté dans un orque pour lui coller un grand coup de masse entre les deux oreilles, en plein sur la crête.

Mais l’nabot avait pas dit son dernier mot. Dans un dernier élan, il a lancé sa hache avant de mourir. L’un des derniers orques l’a pris en plein dans l’museau.

Du coté des Maraudeurs, ils ont chopé l’dessus sur les nabots. Littéralement, y’en a ki leurs ont karrément grimpé dessus.

Z’étaient têtus les nabots, j’veux dire encore plus que d’hab’. Pas un seul k’a essayé d’se tirer. Mais ça arrangeait bien les not’s. Ils comptaient bien leur crever la panse jusqu’au dernier!

Hein? Les Gobelins des bois? Bah, eux, z’ont continué. Ils ont du arriver à Fort Scorpion j’imagine. Parait même qu’ils ont participé à l’Assaut final. Fin, c’est c’k’on dit…

Ou s’kon en était… à ouais, donc les mecs à Knönik, ils ont kontinué à taper de taille, d’estoc et même des koup ke j’suis sur k’ils existent pas sur les nabots. D’temps en temps, y’avait bien un gob qui tombait, mais les nabots prenaient trop sur la gueule pour faire du dégâts. Puis les gars d’Knönik y z’ont des armures. D’ailleurs on sait pas c’kelle est dvenue celle de Knönik. M’est avis si ses meks se sont battus si férocement, c’est pask’ils essayaient tous de la péchau…

Bref, comme ça, en maintenant la pression, z’ont fini par acculer les derniers nabots. Sérieux, Crisbik, le Seigneur de Guerre du Scorpion Noir, il aurait du les appeler eux pour la bataille d’Arretage, ça se serait hachement mieux passé. Sont presque aussi bons guerriers que nous, les Celtigobs.

Bref, v’la koi. Les derniers nabots ont passé un sale kart d’heure.

Vu k’on pouvait pas aider, avec les poids chiches, ont s’est remis en marche vers Fort Scorpion.

Les derniers nabots y sont morts pas longtemps après t’façon.

Parait qu’il y’en a kek’s un ki a survéku. Des laissés pour mort qu’on aurait pas bien vérifié k’ils étaient krevés.

D’ailleurs, y’a pas mal d’orques et de gars de Knönik qu’était pas vraiment mort non plus et un gob des bois aussi. Et kand on a monté le bivouac avec le reste de l’armée… Ouais, en fait avec les ‘poids chiches’ on a fait demi-tour paske la nuit, elle commençait à tomber quand on a quitté l’champ d’bataille et que ça krain un peu de voyager de nuit… Bref, quand on a monté l’bivouac, non seulement on pouvait dire qu’on avait remporté une putain d’Victoire sur les nabots, mais en plus, on avait le premier prisonnier d’la guerre!

Et avek les gobelins des bois k’était passés, on avait atteint l’objectif. Plus de Gobelin à Fort Scorpion pour empêcher les nains d’le prendre et d’venir nous kasser les pieds dans nos propres villages. »

Victoire de la Confédération Gobeline!

Gobelins: Pitaine
Vilain barbus: Gryff

Pertes:

Gobs
4 gobs des bois
4 maraudeurs de Knonik + knonik
8 orques

Nains
14 tueurs de troll
1 tueurs de géant
1 tueur enragé
1 tueur de dragon
capturé : 1 tueur de troll.

Pertes gobelines depuis le début des hostilités: 7 Trolls et 184 Gobelins. (dont 4 Champions, 3 héros et 2 seigneurs), 5 loups, 7 tas de Snots, 8 orques et 12 squigs.

Pertes naines: 61 nains dont 1 champion, 3 héros. 1 Tueur de Troll capturé.

(Visited 25 times, 11 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *