Les citations épiques de Pitaine!

Les citations épiques de Pitaine!

Les récits dans la section les « trucs qui tapent »

Chapitre 3.3 Renfort à la Rescousse!
« Un récit digne des aventures de Silence, Gobelin et Qu’un Oeil, dans les Annales de la compagnie noire de G.Cook«  commente Wanda. On se délecte de lire comment Pitaine décrit la fascination des peaux vertes en parlant de leur chef, comment ils pensent leurs stratégies de batailles sans oublier les objectifs de taper-piller, comment il encense la bêtise des ennemis et la description des vilains barbus en face« .
Des passages favoris, rédigés par Pitaine:
« Bref, moi j’étais au village et avec les copains, on se demandait quoi faire. Pasqu’on est pas super nombreux et qu’on a du mal à s’mettre d’accord sans Stylobix. Et là on apprend qu’les nains, ils sont devant Fort Scorpion. »
« Ca a été un peu plus dur pour décider c’est qui qui devait y aller, mais j’ai été choisi par les plus costaux avec deux aut’ gars. » « Quand on est arrivé au point de rendez-vous, y avait du monde! Déjà, y’avait les Gobelins des bois! Ils étaient venus à pleins!… »« Y’avait aussi l’chef du Pic de fer. Il avait la classe sur son char. »
« La où on a été moins jouasse, c’est quand on as vu qu’il avait aussi embauché les Têtes de Morts d’Ugluk ». « Nous, dans la confédération, on aime pas trop les orques. A la moindre occase, ils cherchent à devenir les boss sous prétexte qu’ils sont plus costaux. Alors qu’les boss gobelins, c’est plus mieux, tout l’monde le sais ».
« Comme il avait l’air motivé, k’ses meks étaient les plus nombreux et k’il avait deux grosses griffes et une armure, on s’est tous dit qu’on allait faire comme il disait… » « plusqu’k y aurait de gobs dans le Fort et plus qu’on leur mettrait une peignée. C’est Ma-thé-ma-tik! ».
« La j’ai pigé k’le Grand Chef, il avait prévu d’utiliser les orques pour ralentir les nains pendant qu’on allait passer avec les poids chiches et les gobelins des bois. Héhé, il allait être bien attrapé le Ugluk… » . « Tout l’monde sait qu’les orques, après la charge, ils sont tout mou… ».
«…puis en voyant le char arriver, il a gueulé un truc genre « YUCHOULDNOTPASSE » Mais on as entendu un truc genre « YUCHOULDNOT splatch».

[Azerkelar VS Esialdes] La Frontière de L’Embrouille
– Hagrad «On leur pète la gueule. Courtoisement »
– …le Kepesh à la main ! Un soldat de Pharaon bien entraîné ne se laissera pas intimider par une brute verte qui devait encore planter des navets la semaine dernière !
– Il applique une vieille tactique des gangs de la capitale Orque : L’abattage ! Tous sur le chef !
Vu que tout le monde est occupé à se meuler, les esclaves d’Esialdes en profitent pour se faufiler discretos. 
– Bon, comme à l’entraînement, solide sur les appuis, légèrement fléchis..
– ils savent qu’il y feront peut être la gloire d’Esialdes, mais qu’il est certain qu’il se feront engueuler s’il rentre de patrouille avec le chef en deux morceaux !

[Yakusa Vs Syhar] En Traversant Avagdu
– Mais les probabilités pour être assaillit par des Gobelins en armure jaune était de 0,37% (comme quoi, les calculs Scorpions ne sont pas toujours fiables).
– La danse des lames le laisse presque exsangue, saignant de multiples plaies et le laissant le souffle court…
– Seul  à sauver l’honneur du Clan, le Samourâ moustachu met un terme à l’existence du Kératis d’un dernier revers de lame – le samourâ moustachu qui se dit, optimiste et nullement impressionné, que c’est un beau jour pour Mûrir. 😉
– Mais le monstre n’en a pas fini avec les gobelins : pleins de rage et de substances interdites en courses cyclistes…
– Kyrian le Chasseur, bien que magicien et héros reconnu, continu à avancer tranquillement avec son bison en se grattant la fesse gauche.

Chapitre 3.1 : Le Messager où l’Art d’aller Quérir du Renfort
– S’assurer de l’arrivée de renfort pour prendre les plâtres à leur place, leur semble une noble cause.
– « Hey, Les gars, j’ai une idée, vous fumez les snots, moins j’me fait le troll… »
– …les gobelins ont mille et un plan retords pour faire la différence. Seulement ça implique d’expliquer le concept de plan aux trolls…
– il arrive qu’un troll ait une fulgurance. Bien sûr, c’est plus fréquent lorsqu’on explique longtemps et surtout lorsqu’on prend soin de le placer bien en face de l’ennemi.
– il découvre subitement un obstacle barbu, en partie orange et constellé de haches sur son chemin…
– Les gobs comprennent qu’il n’y as plus de trolls derrière lesquels se cacher
– l’espèce de machin orange qui saute partout en gueulant, ça lui inspire surtout de taper dessus à grand coup d’os pour voir si ça arrête de bouger…

[Confrontation] Vieilles Rivalités
« …fruit de deux heures d’exaspérations contenues devant les deux arguants« .
le tandem Bazuka et Becbusen
Pendant que Troll et Gobelins se frittaient gaiement, le reste des combattants continuaient de se placer sans engager le combat, les chefs prudemment en retrait, en bon stratèges gobelins.
Usant d’une technique de Combat éprouvé (le backstab à la hallebarde sur adversaire à l’agonie).
– « 
alors que Becbunsen effectuait un magistral « déplacement en crabe le long d’un mur », technique elle aussi éprouvé, notamment pour lutter contre les backstab à la hallebarde. » Note de Wanda: tu nous l’a fait dans la partie 7, ta stratégie de crabe le long d’un mur!!
Coté javelinier, on continue à refuser de se laisser tuer par le troll.
– …il s’agit… d’un milicien arrivé à la bourre. Oubliez ce que j’ai dit, tout est perdu. La foire à la tartine reprend de plus belle.
le milicien qui meurt mais ne se rend pas (c’est bien parce qu’on lui à pas demandé, sinon, il était partant)

[Pirates Vs Santiago] Le Repère des Trafiquants
– *Les joueurs déclinent toute responsabilité concernant la qualité des décors employés au cours de cette partie et n’hésiteront pas à invoquer la crise, la défaite de l’équipe de France en coupe du monde et les vents solaires pour se dédouaner.
– A noter que les pirates n’ayant pas de sous-marins, sont venus en taxi, et c’est donc au taxi qu’il leur faudra ramener l’objectif.


Les récits dans la section les « trucs qui tirent »
[Impérial VS Légions Obscures] Un Whisky Trop Loin
– « Voici donc comment deux escouades de soldats réguliers dépourvus de Sergent, débarquent par une nuit claire au pied de l’avant poste 357 »
– « Se rappelant que c’est eux les méchants, les deux derniers nécromutants se rallient. »
– « Le bien, le mal… je suis le type avec le fusil. Et le Whisky. »
– « Ou est le reste de l’escouade? » « Aucune idée sergent. » « Mais… qu’est ce que vous êtes en train de boire » « Jus de pomme sergent ».

[Bauhaus VS Imperial] Pour une Poignée de Laves Linges
– « Même si le sergent peste contre son rappel alors qu’il comptait bien profiter de son week-end. En allant au salon de l’électro-ménager, par exemple. »
– « Échouant à se réorganiser, l’infanterie hostile tire sur tout ce qui bouge, dans le doute. En bon impérial. »

(Visited 20 times, 20 visits today)